Eden


 :: Institut :: Extérieur :: ➤ Lac Louise Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Viens faire trempette (Libre)

avatar
Rarity Lewis-Strange
Élite Novice
« La victoire, c'est de continuer à se battre »
Messages : 241
dollars : 1798
Avatar : Sarah Marie Karda
Multi-comptes : //
Sous-groupes : Membre du journal étudiant
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Juin - 8:38
❝Viens faire trempette. ❞It's beautiful day outside.Les cours demain, et tout le monde profitait farouchement de ses dernières heures de liberté. Rarity aussi. Avec le Soleil, sa chambre semblait bien décidée à entamer une reconversion en tant que four, et la jeune femme était donc venue trouver refuge à la rive du lac, à l'ombre de ces arbres, afin de profiter de la douce fraîcheur de sa brise légère. Après s'être battue avec ses cheveux pour les réunir au sommet de son crâne en un chignon lâche, et avoir fait trempette (pas l'attaque nulle de Magicarpe hein), elle avait remis son vieux short en jean par dessus son bikini. Bleu-gris le bikini, sa couleur préférée, et tout simple, un simple bandeau et un shorty. Puis elle s'était adossée contre un tronc pour lire un essai sur les évolutions de la relation USA-Russie depuis le début du XXIème siècle. Elle ne s'infligeait pas ça par plaisir, mais il faisait parti de la liste qu'elle devait bouquiner pour ses cours. Et puis, si on passait outre le langage ronflant employé par l'auteur, c'était plutôt intéressant. Pas autant qu'un épisode de Doctor Who mais presque.
Concentrée dans sa lecture, elle ne prêtait plus vraiment attention à ce qui l'entourait, comme à chaque fois qu'elle avait un livre entre les mains.
©️ 2981 12289 0

HJ:
 


Dust and starlight.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 54
dollars : 460
Avatar : Dacre Montgomery
Multi-comptes : Eliott - Jessy - Abi - Valen - Jason - Erika - Scott - Arthur
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 9 Juin - 2:06
Oups... Démasqué!Jason & RarityL’été. Ce moment où je décide de ne prendre aucun cours, car tout le monde qui me connaît sait à quel point j’ai une haine profonde pour l’apprentissage. Ce moment où je réalise que c’est notre premier été à Eden, loin de nos familles et de cette ville qui nous a vu naître. Il faut dire que notre venue à Eden a été plus que bénéfique même si cela ne fait que quelques semaines que nous y sommes. Cela nous a permis de renouer nos liens, en plus d’encourager certains d’entre nous à entreprendre des études sérieuses malgré le peu d’achalandage en été. Personnellement, je préfère rester discret dans mon coin. Un de nos crédos en tant que Ranger est de ne jamais montrer notre identité. Bien que Zordon ait mentionner plusieurs fois que cette règle ne s’appliquait pas vraiment à Eden étant donné qu’il s’agit d’un havre de paix sécuritaire, j’ai tout de même demander à mes rangers de faire profil bas. Pendant un certain temps, j’ai eu espoir que personne ne nous demanderais de quel descendance nous sommes. Il m’est arrivé une seule fois de devoir répondre à cette question, et comme nous ne sommes d’aucune descendance, ce ne fut d’un demi-mensonge lorsque j’ai répondu à cette personne que nous ne descendions d’aucun héro. Sa surprise m’a fait rigoler, mais j’ai aimé cet élan de mystère autour de notre présence. Mais je suis naïf de croire que cet aura durera bien longtemps. Ce n’est certainement pas le dernier à me poser cette question. Je me doute bien que d’ici septembre, certains élèves auront compris qui nous sommes, ne serait-ce que par nos surnoms. Avec les années, nous avons pris l’habitude de nous nommer par les couleurs de nos armures. Bien que nous tentons de ne pas le faire depuis que nous sommes arrivés ici, il m’est déjà arrivé à quelques reprises d’oublier le  vrai nom de Yellow ou de Black pendant quelques secondes. Du coup, je les avais appelé par leurs surnoms. Et Pink m’avait donner une sale claque derrière la tête.

Bref, cela ne nous a pas empêché d’aller s’entraîner quelques soirées afin de ne pas se sentir rouillés, mais aussi d’aider White avec son morphe qu’elle n’a pas encore appris à maîtriser. Un peu désespéré à ce sujet, je me demande bien si elle va y parvenir dans un avenir proche. Bien que nous ne sommes sous aucun danger imminent, je suis impatient qu’elle commence son entraînement de ranger. Mais je suis peut-être trop exigeant envers elle, et envers nous tous.

Comme ce n’est pas tous les étudiants qui décident de rester au campus pour l’été, Zordon est parvenu à me convaincre de tenter un entraînement solo pour pratiquer ma vitesse et ma coordination dans les environs du lac Louise en plein jour. Avant de me transformer en ranger, je me suis assuré d’être bien engagé dans la foret afin de ne pas me faire repérer. Puis, j’ai murmuré ma phrase préférée, sous le désaccord mental de Zordon. Il n’aime pas le ‘’baby’’ à la fin. Mais il est old school, il ne faut pas tenter de le comprendre.

- It’s morphin time baby!

Une fois mon armure en place, je place une main au sol et je plie légèrement mes genoux. Au signal de Zordon, je commence à jogger rapidement.

''Plus vite Red, on dirait une grand-mère en marchette!''

La comparaison de Zordon me fait plisser les yeux. J’accélère ma cadence, jusqu’à trouver difficile de contrôler mes pieds. La silhouette des arbres passe si vite à mes côtés que je craints rencontrer un tronc en plein visage, mais Zordon insiste pour que je maîtrise mes peurs. C’est pourquoi je suis incapable de m’arrêter lorsque je rencontre un précipice. Le voyant à la dernière seconde seulement, je n’ai pas le temps de ralentir ma course. De ce fait, mes pieds quittent le sol pour me propulser à plusieurs mètres au-dessus de l’eau. Et tandis que je tombe en direction de l’eau cristalline, j’hurle à travers mon casque un juron contre l’arrogance de Zordon.

- PUTAIN! Si t’avais pas insisté, je…

Mon armure percute l’eau de plein fouet et mes mâchoires se fracassent ensemble. Par chance, je ne ressens pas l’impact. Je me laisse donc couler quelques secondes, sonné par le puissant impact. Puis, je nage rapidement à la surface. Une fois immobile à la surface de l’eau, je commande à mon armure d’enlever ma vitre dégoulinante d’eau afin que je puisse y voir quelque chose.  

- ZORDON! Espèce de conn…

Mes yeux se posent sur une silhouette blonde à quelques mètres sur la berge. Elle vient un livre dans ses mains, complètement trempé par mes vagues.

Eh merde. Démasqué.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rarity Lewis-Strange
Élite Novice
« La victoire, c'est de continuer à se battre »
Messages : 241
dollars : 1798
Avatar : Sarah Marie Karda
Multi-comptes : //
Sous-groupes : Membre du journal étudiant
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 10 Juin - 7:08
❝Viens faire trempette. ❞Crash et splash !Vraiment, Rarity attirait la malchance. Quand ce n'est pas elle qui renversait sa boisson sur son livre (ce qu'elle avait réussi à ne pas faire pour l'instant, malgré la chaleur et la quantité de liquide ingéré), d'autres se chargeaient de le tremper à sa place. Et pas qu'un peu, il était foutu! Elle était bonne pour en racheter un autre si elle ne voulait pas se mettre la bibliothécaire d'Eden à dos. Ce qui est dommage, elle comptait encore lui emprunter plein de livres. Pourtant ce n'était vraiment pas sa faute là, elle s'était posée à distance raisonnable de l'eau. La vie est si injuste.


La jeune femme aux cheveux blancs avait bondi sur ses pieds dès qu'elle avait senti l'eau l'arrosait. Elle avait donc pu voir l'armure finir de s'enfoncer dans l'eau. Aucun idée d'où elle venait, mais en tout cas la personne à l'intérieur avait fait une sacrée chute. Ce qui empêcha Rarity de se mettre en colère après le perturbateur (ou la perturbatrice?). Elle s'était peut-être fait mal.
Elle avait retiré son short et posait le bouquin dessus pour aller l'aider au cas il ou elle ne remontait pas, mais sur ce point elle s'était fait du souci pour rien. Ce qui ne l'empêcha pas de courir à l'eau pour le ou la rejoindre en lui criant :

Ça va? Vous ne vous êtes pas blessé?

Quand la moitié de son corps fut immergé, elle se mit à nager vers l'armure qui restait immobile à la surface du lac. Quand elle fut assez près, la sorcière put voir qu'apparemment c'était un il, et que s'il avait l'air très contrarié, il avait l'air d'être en pleine forme. Tant mieux. Elle pouvait donc laisser libre cours à sa curiosité sans que ce soit trop déplacé. Elle lui sourit en se mettant à nager autour de lui pour examiner l'armure sous tous les angles.

Qu'est-ce que c'est? Le dernier bijou secret de la famille Stark?

C'était la première chose qui lui vint à l'esprit. Et puis, une armure rouge hyper-sophistiquée, vous voulez penser à quoi d'autre? Elle pensait d'ailleurs que la fameuse entreprise avait arrêté d'en produire depuis la guerre civile, mais peut-être qu'ils avaient continué sans rien dire à personne? En tout cas, elle avait du avoir un sacré problème technique. Elle-même ne s'était jamais écrasée ainsi en plein vol, et pourtant elle avait eu son lot de déboires aériens!
© 2981 12289 0


Dust and starlight.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 54
dollars : 460
Avatar : Dacre Montgomery
Multi-comptes : Eliott - Jessy - Abi - Valen - Jason - Erika - Scott - Arthur
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 24 Juin - 12:38
Oups... Démasqué!Jason & RarityComment rendre ma journée encore plus agréable? En plus de devoir supporter les commentaires incompréhensibles de Zordon alors que je tente de trouver une certaine balance à la surface, je tenter rapidement de trouver des excuses plausibles à mon manque de compétence tandis qu’une jeune fille aux cheveux blancs se dirige vers moi à la nage. J’ai envie de lui dire que je vais bien et qu’elle n’avait pas besoin de se mouiller pour venir me voir, mais je réalise qu’elle vient peut-être me voir pour tout autre chose : comme pour me sermonner sur le fait que j’ai complètement mouillé un de ses livres. En espérant qu’il ne s’agit pas d’une livre très précieux ou dispendieux. Mais à ma grande surprise, elle ne fait que me demander si je vais bien, ce qui me retire un large sourire bien que je sois très inconfortable face à la situation.

- Ouais ouais, juste un mauvais atterrissage!


Je tente de hausser ma voix pour qu’elle puisse m’entendre, mais en peu de temps elle se retrouve déjà à nager autour de moi. Sa remarque me fait arquer les sourcils. Nous comparer à Stark ne me plait vraiment pas, surtout que je considère ses héritiers comme de vrais fainéants. Bien que je ne les ai jamais rencontrés, j’ai beaucoup de préjugés les concernant. En autre car je n’ai jamais apprécié que je sois comparer à l’armure de leur grand-père. Pour cette raison, j’ai une rancune aveugle contre les Stark. Je tente de rester calme et poli malgré tout, sachant très bien que la jeune femme n’avait pas de mauvaises intentions en disant cela. Je suis tout de même surpris qu’elle ne nous connaisse pas, bien que depuis la Guerre Civile les gens parlent rarement des superhéros. Nous avons eu la chance d’habiter dans une ville qui n’a été très affecté par la Guerre Civile, chose qui nous a permis de devenir des héros malgré les temps sombres. Je pince les lèvres, me forçant à sourire pour cacher mon irritation. Je suis déconcentré par le rire rauque de Zordon qui me traverse l’esprit comme un écho lointain. Bien qu’il trouve un malin plaisir à cette comparaison, elle ne me plaît pas du tout.

- Eh non, pas du tout. Stark et nous, c’est pas du tout la même chose…

Nous. Elle va me prendre pour un schyzophrène. Je prends un long moment de silence afin de débattre intérieurement si je laisse percer la vérité aussitôt dans l’année ou si j’invente une excuse bidon concernant mon armure.

« Mentir va te causer plus de tord à long terme, surtout sur un tel campus»

Pour une fois, je ne peux pas le contredire. Écoutant ses sages paroles, je prends une grande inspiration avant de me concentrer sur ma formulation.

- Tu n’as jamais entendu parler des Power Rangers? J’avoue que même si notre parcours a été médiatisé, je doute que ça ait été le cas au niveau international avec tout ce qui s’est passé ses dernières années. Bah vois-tu, on possède des armures grâce à des pierres qui proviennent d’une autre planète. Zordon, le dernier Ranger de son époque, qui remonte aux dinosaures en fait, est encore vivant d’esprit. Mais au lieu de posséder un corps, on a transféré son esprit dans une micro-puce rattaché à mon cerveau. C’est les rangers qui ont causé l’extinction des dinosaures d’ailleurs…

« Jason, je ne crois pas que c’est la bonne manière d’aborder les Rangers...»

Ouais, j’ai peut-être merdé.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rarity Lewis-Strange
Élite Novice
« La victoire, c'est de continuer à se battre »
Messages : 241
dollars : 1798
Avatar : Sarah Marie Karda
Multi-comptes : //
Sous-groupes : Membre du journal étudiant
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 25 Juin - 7:11
❝Viens faire trempette. ❞Pauvres dinos.Rarity sentit confusément qu'elle avait irrité son interlocuteur. Elle en était vraiment désolée, ce n'était pas le but. Mais ce n'était pas non plus sa faute si elle pensait à Stark dès qu'elle voyait une armure rouge high-tech, histoire familiale oblige. Après, elle le comprenait aussi, vu les horreurs dont avait été coupable Iron-Man, elle n'aurait pas non plus apprécié d'être assimilée à cette famille, même par erreur. Elle lui adressa donc un sourire contrit.

Si, j'en ai entendu parler. Mais vous êtes, hum, cinq, non? Tu es le seul à être sur le campus?

En tant que défenseurs de la Terre contre les menaces extra-terrestres et magiques, les sorciers prêtaient une attention toute particulière à tout ce qui sortait de l'habituel. Et cela, partout sur Terre, et encore plus depuis que le nombre de leurs alliés avaient chuté en flèche entre le virus, la traque des gouvernements, et la Guerre Civile. Un groupe de cinq héros en armure qui avaient sauvé le monde d'une menace inconnue jusqu'à alors faisait partie de ses choses inhabituelles. Mais Rarity n'avait pas prêté plus d'attention que ça à l'affaire comme ses alliés inattendus semblaient de leur côté et donc pas une menace, et surtout elle ne s'était pas attendue à les voir sur le campus. Qui était décidément très bien fréquenté.
Elle éclata de rire à la mention des dinosaures, nullement fâchée ou effrayée, au contraire, elle était plutôt impressionnée. Elle emmagasina cette information dans un coin de son cerveau, car cela indiquait un potentiel de puissance très important. Au final, c'est peut-être donc à ces fameux Rangers que l'on devait l'évolution de l'humanité, pas sûr que les frêles mammifères qu'ils étaient auraient pu se développer en présence de ces puissants reptiles. C'était vraiment bizarre de rencontrer, au moins en partie, une des personnes qui avaient eu un rôle aussi primordial sur l'histoire de la planète.

Ils s'y sont pris comment? En tout cas, tu ne remercieras pas l'entité, avec qui tu partages ton cerveau, j'aurai adoré voir les T-Rex, avec leurs petites pattes de devant trop chou. Enfin, je ne sais pas si je peux appeler ça une entité, plutôt un esprit? Un être extraterrestre? Il vient de quelle planète? Et vos pierres, elles fonctionnent comment?

Enthousiasmée comme elle était, elle se rendit compte un peu trop tard que si sa chute ne l'avait pas blessé, elle par contre était en train de le noyer sous un flot incessant de questions. Mais ce n'était pas tous les jours qu'on faisait connaissance avec quelqu'un qui cotoyait de près une vie extraterrestre! Et si elle voulait faire un rapport complet à son grand-père, elle devait bien avoir le plus d'informations possibles. Mais ce n'était pas une raison de se comporter ainsi, en faisant fi de toute politesse. Elle fit donc un effort pour faire taire sa curiosité et secoua la tête, contrariée par elle-même.

Désolée, je pose vraiment trop de questions. Et je me suis même pas présentée. Moi c'est Rarity ! Et toi?

© 2981 12289 0


Dust and starlight.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 54
dollars : 460
Avatar : Dacre Montgomery
Multi-comptes : Eliott - Jessy - Abi - Valen - Jason - Erika - Scott - Arthur
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Juil - 18:04
Oups... Démasqué!Jason & RarityLorsqu’elle me dit qu’elle nous connaît, une fierté énorme se répand en moi, en même temps d’une énorme surprise. Je dois avouer que je croyais fermement que nous n’avions aucune visibilité en dehors de notre province. Je deviens immédiatement plus amical et je change de ton.

- Hm, au départ nous étions 5, oui! Mais maintenant, nous sommes 7! Et mes rangers sont tous sur le campus… Mais en tant que Red, je suis leur leader.


Je relève légèrement la tête en disant cela. Il faut dire que l’égo est fortement touché lorsqu’on parle de soi-même. Je décide donc de pousser la réflexion en abordant l’époque des dinosaures et de Zordon. Son rire me réjouit. Finalement, ce campus n’est pas si mal!

- Hm, comment ils se sont pris? Je dirais que c’est tout de même complexe. En vérité, c’est la faute d’une des rangers, Green. Zordon tentait de la pourchasser alors qu’une énorme bombe sous forme de météorite se déplaçait vers la Terre que vous connaissez aujourd’hui. Cette ranger a tué les rangers de Zordon mais celui-ci a réussi à maîtriser Green avant que la bonde n’explose sur la Terre. C’est pourquoi il y a eu l’extinction. Enfin, c’est ce que j’en ai compris. Alpha n’est pas toujours compréhensible dans ses explications, ni Zordon.

«Tu déformes tout, imbécile...»

J’ignore le commentaire, me contentant de sourire à la jeune fille. Mais son torrent de questions de s’arrête pas là, ce qui me réjouit autant que cela me fait réfléchir. Je tente de rechercher dans mon esprit ce qu’Alpha-5 m’a apprit u sujet de la planète des rangers, ignorant les commentaires de Zordon qui refuse de m’aider à retrouver ses informations dans un coin refoulé de ma mémoire. C’est alors que je réalise que Zordon ne m’a jamais fait mention de ce détail, ce qui me surprend.

« Tu n’en es pas digne...»

Je grimace à ce commentaire.

- Zordon fait dire que les T-Rex ne sont pas si jolis que ça de proche…


«Je n’ai jamais dit ça! Enfin c’est vrai mais...Jason!»

- Mais oui, ils viennent d’une autre planète ne faisant pas partie de notre système solaire. Cependant, Zordon refuse encore de me dire le nom de cette planète…

Cependant, je sais comment répondre à son autre question.

- Hm...Est-ce que tu connais ce qu’est une force interdimensionnelle? Les pierres fonctionnent un peu de la même façon. Elles sont liées à ce qu’on appelle la force Morphin, et c’est pourquoi lorsque nous changeons d’apparence pour avoir nos uniformes, nous appelons cela morpher. C’est une force qui nous relie tous les 7, et qui s’intensifie après le premier morphe. Plus nous sommes en symbiose avec les autres, plus nous sommes puissants. c’est indispensable lorsqu’on utilise le morphe de nos robots.

Je dois avouer que c’est la première fois que je dois expliquer le Morphin à quelqu’un d’autre. Je m’enfarge un peu dans mes mots. L’enthousiasme de mon interlocutrice accentue mon sourire et je mets quelques secondes ma bouche sous l’eau tandis qu’elle se présente.

- Moi c’est Jason Scott, mais tu peux m’appeler Red.

Je lui fais un clin d’œil, tout de même intrigué de savoir pourquoi elle se trouve sur ce campus. À ce que j’ai compris, chaque individu de ce campus a un ancêtre connu ou bien possède un don. Je me demande bien quel serait le siens.

Ouais, j’ai peut-être merdé.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rarity Lewis-Strange
Élite Novice
« La victoire, c'est de continuer à se battre »
Messages : 241
dollars : 1798
Avatar : Sarah Marie Karda
Multi-comptes : //
Sous-groupes : Membre du journal étudiant
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 9 Juil - 14:19
❝Viens faire trempette. ❞La classe.Rarity haussa les épaules, nullement douchée ans son enthousiasme par ce Zordon qui avait l'air d'être un sacré rabat-joie. Les dinosaures n'ont pas à être jolis, les dinosaures ont à être impressionnants voyons!
Elle écouta avec encore plus d'intérêt le fonctionnement des pierres quand il lui dit que cela fonctionnait sur le principe de la force interdimensionnelle. Ça c'était quelque chose qui lui parlait, elle avait étudié le multivers et les énergies y circulant avec d'autant plus de sérieux que sa grand-mère ainsi son grand-oncle, l'une des plus grosses menaces pour la Terre, venait d'une autre dimension. Elle hocha simplement la tête.

Je vois ce que c'est.

Lassée de tourner autour de lui et de faire du surplace, elle s'était accrochée à son bras pendant ses explications comme elle l'aurait fait à une bouée, battant doucement des jambes pour se maintenir à flots. Quand il termina celles-ci, elle eut un sifflement admiratif.

Donc ton armure fonctionne grâce à une technologie extraterrestre se basant sur le système de la force des dimensions? Je m'excuse d'avoir confondu ça avec une armure Stark, la tienne est beaucoup plus classe, Red.

Elle lui fit un clin d’œil et le lâcha, allant nager un peu plus loin, mais suffisamment proche pour rester à portée de voix sans qu'ils aient à crier.

J'aimerai bien te voir à l'oeuvre un jour. Enfin, toi et ton équipe. Et tu étais en train de t'entraîner à voler là, pour faire une aussi jolie chute? Au fait, tu dois un livre à la bibliothèque. lui indiqua-t-elle gentiment. Maintenant qu'elle était rassurée sur son état de santé, elle pouvait bien l'ennuyer avec ce détail.

© 2981 12289 0


Dust and starlight.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 54
dollars : 460
Avatar : Dacre Montgomery
Multi-comptes : Eliott - Jessy - Abi - Valen - Jason - Erika - Scott - Arthur
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 20 Juil - 15:59
Et maintenant?Jason & RaritySincèrement, je ne pensais pas que la jeune femme aurait une idée de ce que je lui disais. Après tout, le concept d’énergie traversant les dimensions est une notion relativement complexe, et cela m’a moi-même pris plusieurs heures en compagnie d’Alpha 5 pour comprendre tout cela. Mais Rarity ne semblait pas si surprise que cela, chose qui me surprend néanmoins. Elle m’intrigue, et c’est pourquoi je pousse mes explications plus loin. Je la laisse s’accrocher à mon bras, nageant doucement sur le dos pour me diriger vers le bord du lac. Je la laisse me faire un résumé de ce qu’elle a comprit, et je souris bêtement à sa remarque. J’en suis flatté, vraiment. Et puis, me faire appeler Red me donne une impression de chaleur pendant quelques instants, heureux comme un fou. C'est la première personne en dehors de mes rangers qui m'appelle ainsi, et il faut dire que cela a tout un effet sur moi. Je ne peux m'empêcher de rougir légèrement, parcouru d'un énorme sourire niais.

- Oh bah, je suis surpris que tu aies tout compris! Même moi, ça m’a pris un certain temps d’adaptation avant de tout saisir.

Elle lâche mon bras. Nous sommes maintenant beaucoup plus proches de la rive, et je peux déposer mes pieds dans le sable. Une fois debout dans le lac, je pose une main sur ma pierre pour faire rétracter mon armure, n’ayant pas envie d’attirer plus d’attention aujourd’hui. Bien que les commentaires de Rarity me plaisent bien, je n’ai aucune envie que les universitaires sachent tous notre secret avant même la rentrée. Je préfère que les Rangers puissent faire leurs preuves à Eden directement, sans que ce soit à partir de rumeurs à notre sujet. Parlant de preuves…

- Nous voir en action? Oh bah, je suis certain que nous aurons l’occasion de faire notre place à Eden. Comme nous  avons une grande symbiose, nous sommes particulièrement efficaces lorsque nous sommes réunis. Mais ouais, j’aime bien me pratiquer seul de temps en temps, mais malheureusement nous ne pouvons pas voler.

Je lui souris, sachant que je n’ai pas vraiment affirmer quoi que ce soit. Le fait que je le dois un livre ne me fait sourire que d’avantage, assumant parfaitement ma déboire et ses conséquences.

- Ouais, t’inquiète pour ton livre! D’ailleurs, ça te dirait de me donner un court tour guidé de l’Université? Je n’y suis pas encore été. Si tu veux, par la suite, nous pourrons aller t’acheter un livre au Centre-Ville pour compenser celui-là…

Je sors de l’eau, me laissant dégouliner sur le peu de sable de la petite plage du lac. J’enlève insoucieusement mon chandail, le tordant en observant la jeune fille. Je suis conscient que mon corps est bien musclé, merci à la force du Zord en moi. Mais ce n’est qu’un léger détail qui ne me dérange pas du tout. Après tout, mon corps ne servirait à rien si je ne le montrais pas ici et là, non?

- Enfin, il faudrait aller se changer je crois bien...

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rarity Lewis-Strange
Élite Novice
« La victoire, c'est de continuer à se battre »
Messages : 241
dollars : 1798
Avatar : Sarah Marie Karda
Multi-comptes : //
Sous-groupes : Membre du journal étudiant
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 24 Juil - 9:51
❝Viens faire trempette. ❞Par ici la visite!Rarity eut un petit sourire en coin tandis qu'elle regagnait la terre ferme. Il était chou le Ranger rouge quand il rougissait ainsi. Elle haussa les épaules à sa remarque. Elle n'avait aucun mérite, elle-même se servait de cette énergie pour alimenter sa magie. Elle se pencha pour ramasser sa serviette et s'essuyer, ne ratant rien de la disparition de l'armure, qui était décidément de plus en plus impressionnante à ses yeux. Même si elle fut un peu déçue d'apprendre que celle-ci ne pouvait pas voler. C'est bête, ils étaient passés si près de la perfection. Mais peut-être que l'espèce qui avait créé l'armure n'avait pas besoin de ça pour décoller du sol.

J'ai hâte que vous nous montrez ce que vous savez faire dans la salle d'entraînement alors. Pratique en tout cas. Dommage qu'elle ne puisse pas voler, elle aurait vraiment toutes les qualités.

Une fois sèche, elle remit son short et rangea le livre désormais inutile dans son sac, emballé dans sa serviette, effaçant ainsi les traces du méfait. Elle sourit en hochant joyeusement la tête à son programme. Cela lui convenait, c'était toujours plus agréable que de mourir de chaud sur un livre de cours. Et l'Université avait l'intérêt non négligeable d'être fraîche à l'intérieur.

D'accord pour la visite guidée mais j'espère que tu as de bonnes jambes, il y a plein d'étages. On pourra passer se changer après, les frats sont sur le chemin de la ville. Je suis une Superman et toi?

Bien entendu, elle ne rata rien des pectoraux sur lesquels coulaient quelques gouttes. Pas que Jason ait l'air de faire un grand effort pour les cacher d'ailleurs. Dans la tête de Rarity, il passa de chou à mignon (si si, il y a une différence) mais c'était tout de même moins impressionnant qu'une armure extraterrestre. Quand celui-ci eut fini de faire son beau gosse, elle s'élança sur le chemin qui menait à l'Université. Quand ils eurent marché quelques minutes, elle montra du bout de son index :

Par là c'est la piste de course. Je ne sais pas si tu as déjà vu une course entre mutants mais c'est assez drôle, ils aiment bien se servir de leurs pouvoirs pour mettre des bâtons dans les roues de leurs concurrents quand personne ne les surveille. Personnellement je préfère courir autour des lacs.

En effet, d'où ils étaient ils pouvaient voir le sol rouge et les gradins. Avec la chaleur, personne n'avait l'air de s'y être attardé au risque d'avoir une insolation. Puis elle se tourna dans une autre direction pour montrer un attroupement de petites maisons.

Et là-bas on trouve les résidences des profs. Les autres membres du personnel ont le onzième et douzième étages du bâtiment de l'Université.

Prenant son rôle de guide très au sérieux, elle essayait de ne rien oublier, même si elle n'avait pas grand-chose à dire là-dessus. Tout en parlant, elle prit la direction du pavillon de médecine, situé pas trop loin du complexe sportif.

© 2981 12289 0

HS:
 


Dust and starlight.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 54
dollars : 460
Avatar : Dacre Montgomery
Multi-comptes : Eliott - Jessy - Abi - Valen - Jason - Erika - Scott - Arthur
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 1 Aoû - 14:06
Et maintenant?Jason & RarityRegardant la jeune fille s’essuyer, je regrette ne pas avoir de serviette pour m’essuyer. Torse nu, j’ai tout de même les shorts et les boxers désagréablement mouillés. Je peux entendre le rire de Zordon contre mes temples, me poussant à faire un rictus contrarié. J’écoute sa remarque concernant le désavantage de ne pas pouvoir voler, haussant les épaules.

- Bah tu sais, on a des appareils pour voler. Nous n’avons pas pu les emporter mais ils sont à notre entrepôt… aux États-Unis. Mais ce n’est pas un si grand problème, j’ai appris qu’il y avait certaines personnes à Eden qui peuvent nous transporter un peu n’importe où sur la planète. Donc si jamais nous avons besoin d’utiliser nos véhicules, je suis certain que je pourrais trouver une gentille âme pour nous y conduire…

J’ai le réflexe de m’avancer vers elle, bougeant ma main droite comme si j’avais eu une révélation incroyable à la minute prêt.

- Tu sais, nos véhicules ont la forme de dinosaures… Celui de Pink vole, le miens non.


Je l’observe enfiler son chandail, me sentant un peu inconfortable tant qu’à son livre que j’avais malencontreusement ruiné. Passons à autre chose, voulez-vous? Je l’invite à me faire un tour guidé d’Eden, ce qui semble la réjouir d’après son expression faciale. Tant mieux! Par contre, mon enthousiasme s’envole lorsqu’elle me précise qu’elle voulait faire la visite avant de passer aux fraternités, ce qui me fait froncer les sourcils. Ne voulant pas la froisser, je ne dis rien. Mais mes testicules n’apprécient pas vraiment l’inconfortable sensation d’un boxer mouillé et chaud contre ma peau. Je replace mon short, laissant peu paraître mon inconfort.

- Wolverine. À ce que j’ai compris, les Supermans et les Wolverines ne sont pas très...compatibles, non?

Je mets une main derrière ma nuque, amplifiant le mouvement de mes pectoraux. J’ai remarqué le léger détour de ses yeux vers mon corps, ce qui me permet de passer outre le fait que j’ai une sensation forte inconfortable dans l’entre jambe. Après tout, être torse nu durant la visite a peut-être quelques avantages. Je lui souris, plaçant mon chandail sur mon épaule pour tenter de le faire sécher au soleil. Je peux sentir les rayons du soleil contre ma peau, ce qui me fait plaisir pendant quelques instants. Avec un peu de chance, peut-être que j’aurai le temps de sécher rapidement avec cette chaleur. Je commence à suivre le rythme de marche de Rarity, restant en silence tandis que nous nous dirigeons vers le grand édifice. Ce n’est pas vraiment mon style de me taire, mais je ne vois simplement pas ce que je pourrais dire d’intéressant présentement. Éventuellement, elle lève un doigt vers une piste. J’en déduis que c’est une piste de course, hochant la tête lorsqu’elle me le confirme. Par contre, sa précision me fait rire. Voilà que j’ai la scène en tête, et c’est hilarant.

- Wow, je veux voir ça…

Je tourne mon regard vers l’autre endroit qu’elle me pointe, plissant les yeux pour voir les petites maisons.

- Oh, le gros luxe pour nos professeurs, je vois…

Je souris, me permettant un petit coup d’œil à Rarity. Elle est jolie, il faut bien le dire. Tandis que nous nous dirigeons vers un bâtiment séparé de ce que je pense être le bâtiment principal. Je m’efforce de ne pas penser à mon boxer collant.

- Donc, est-ce qu’il y a des détails croustillants que je devrais savoir concernant l’Université? Genre, ne pas aller à x place sauf si je veux me faire carboniser par x personne? Tu sais, l’usuel…


Je n’ai toujours pas oublié le fait qu’elle n’a pas répondu à ma question de tout à l’heure. Pour une raison que j’ignore encore, elle a implicitement oublié de répondre à ma question concernant sa descendance. J’ai l’intention de lui redemander plus tard, mais j’attends le bon moment.


©️ 2981 12289 0

HS::
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rarity Lewis-Strange
Élite Novice
« La victoire, c'est de continuer à se battre »
Messages : 241
dollars : 1798
Avatar : Sarah Marie Karda
Multi-comptes : //
Sous-groupes : Membre du journal étudiant
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 3 Aoû - 9:48
❝Viens faire trempette. ❞Suivez la guide.Rarity avait réfléchi quelques secondes à sa question. Elle n'avait jamais vraiment prêté attention à la fraternité des gens, sauf pour des détails pratiques, mais Jason venait de mettre le doigt sur quelque chose.

Maintenant que tu le dis, la plupart des personnes avec qui je n'accroche pas sont des Wolverine. Il doit donc y avoir un fond de vérité. Mais je pense que cela dépend surtout des personnes. Regarde, nous on s'entend bien pour l'instant!

Elle se méfiait des généralités, elle trouvait ça dangereux. Elle lui avait fait un grand sourire, avant de se lancer dans la visite, sans remarquer l'inconfort de Jason. N'ayant jamais eu de testicules, elle ne pouvait se douter que le contact avec le sous-vêtement mouillé n'était pas très agréable, elle-même supportant plutôt bien son bikini mouillée.
Elle rit à la remarque de Red. Oui, leurs professeurs n'étaient pas à plaindre, ce qu'elle trouvait normal. Et puis, eux-même étaient plutôt pas mal dans leurs fraternités très confortables. Par contre elle ne sut pas trop quoi répondre à sa question. Elle n'était pas là depuis très longtemps non plus, et elle n'avait jamais eu de problèmes de ce genre. Elle haussa les épaules, préférant ne pas trop s'avancer plutôt que de lui raconter n'importe quoi.

Hum... Je ne crois pas, on est plutôt assez libre de nos mouvements ici, mais si tu veux te faire carboniser, il y a la salle d'entraînement pour ça. Tout ce que je peux te dire, c'est qu'il y a un système de surveillance assez sophistiqué ici. Donc si l'envie te prend de violer le règlement à un moment, fais le hors de portée des caméras.

Le reste, il le verra bien par lui-même. La découverte était plus drôle avec une part de mystères et de secrets non? Elle s'arrêta en plein devant une partie du campus suffisamment importante pour lui apporter plus d'intérêt. En plus elle la trouvait plutôt belle.

C'est le pavillon de médecine. A part l'infirmerie, où il y a docteure et psy, on y trouve les salle de cours de ce cursus, et la salle de simulation. Elle peut recréer n'importe quel environnement. Si tu as envie de t'entraîner dans des conditions spécifiques avec ton équipe, je te conseille d'aller là.

D'après elle, cette salle et la salle d'entraînement étaient les plus belles réussites de l'université, autant pour le bijou de technologique qu'elles représentaient que pour la qualité de l'entraînement qu'elle permettait de fournir. Et tant qu'ils vivraient dans un monde où une partie de la population et des gouvernements voudraient leur peau, ils auraient besoin d'apprendre à se défendre le mieux possible, et pour ça, mieux valait le faire en condition réelle.
Comme elle avait parlé de son équipe, elle en profita pour revenir à leur sujet de tout à l'heure. Elle avait trouvé génial qu'ils aient des putains de robots dinosaures, et bien sûr, elle avait très envie de les voir. Mais ce n'est pas ce qui motiva sa proposition, plutôt son envie de rendre service. Sans compter que si un jour la situation était désespérée au point que leurs appareils soient nécessaires, c'est qu'ils auraient besoin rapidement de toute l'aide disponible.

Je fais partie des gentilles âmes qui peuvent téléporter n'importe qui n'importe où sur la planète. Si un jour vous avez besoin de vos véhicules, je vous y conduirai. Je ne suis pas sûre de pouvoir vous téléportez avec par contre, je n'ai jamais essayé avec quelque chose de la taille d'un dinosaure.

Il faudrait qu'elle fasse le test dans la dimension Miroir, pour voir si ouvrir un portail au moins dix fois plus grands que ceux qu'elle ouvrait d'habitude pour des humains demandaient beaucoup plus d'énergie.
Cet endroit présenté, la jeune fille reprit sa route vers les facultés, dernier arrêt avant le bâtiment principal.


© 2981 12289 0


Dust and starlight.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 54
dollars : 460
Avatar : Dacre Montgomery
Multi-comptes : Eliott - Jessy - Abi - Valen - Jason - Erika - Scott - Arthur
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 5 Aoû - 13:22
Et maintenant?Jason & RarityVous pouvez me le dire, je sais que je suis méfiant. Avec les mésaventures que nous avons vécus ses dernières années, j’ai appris à me méfier des endroits trop beaux pour être vrais. Je suis très heureux que nous ayons trouvé ce petit paradis, mais cela me semble bien trop parfait à mon goût. Vous savez, ce genre d’illusion qu’on se fait et qui fini par nous faire tuer car en réalité il s’agissait d’une bande de cannibales? Okay, j’avoue écouter beaucoup de films et de séries télévisées, mais cela ne change rien. Je suis tout de même déçu de sa réponse, notant que je devrai investiguer moi-même auprès d’autres personnes à ce sujet. Je pouffe, passant une main sur ma nuque. J’en viens presque à oublier mon boxer mouillé. Presque.

- J’ai la face d’un délinquant?

Je suis sarcastique, bien entendu. Je sais très bien que d’apparence, je parais irresponsable et immature. Enfin, c’est ce qu’on me dit souvent. Les commentaires que je reçois le plus souvent sont : comment tu peux gérer les Rangers avec une attitude comme la tienne? T’as l’âge légal? T’as volé quelque chose? Bon, je ne suis plus un adolescent. J’ai appris de mes erreurs, mais on dirait que mon visage en dit plus. J’hausse les épaules, ne voulant pas la rendre inconfortable.

- En fait si, mais je ne suis assagis avec le temps…

J’ai une grande bouche. Ce n’est pas la première fois que je parle lorsque je ne devrais pas. Je veux dire, veut-elle vraiment savoir que je suis du type délinquant? Un héro délinquant, c’est contradictoire. Nous nous arrêtons devant le pavillon de médecine, notant sa position dans ma tête. Ayant tendance à me mésaventurer dans mes entraînements, j’aurais grand besoin d’un médecin une fois de temps en temps. Maintenant qu’Alpha 5 n’est plus dans les parages, je dois me trouver une autre manière de ne pas causer ma mort par mes blessures. La salle de simulation attire mon attention, et je fixe Rarity quelques instants.

- Oh, ouais? Super ça…

Dans mon esprit, je commence à visualiser divers scénarios d’entraînement pour les rangers. Perdu dans mes délires d’inspiration, la voix de Rarity me ramène à l’ordre. Je suis premièrement surpris, puis heureux d’être tombé sur un être capable de se déplacer sur de longues distances avant même la rentrée scolaire. Je souris bêtement, encore plus excité que tout à l’heure. Ma journée ne fait qu’aller de mieux en mieux on dirait bien!

- Quelle chance! Je ne connais pas trop les héros qui avaient ce genre de pouvoirs, de qui descends-tu?

C’est une simple question de curiosité. Par contre, une idée me démange.

- T’as envie d’aller les voir? Je veux dire, il faudrait bien que je te montre l’endroit, non?

Je crois même que mon maillot sèche tranquillement. Du moins, je me sens déjà moins inconfortable. Et puis, ce n’est jamais très désagréable de sentir les rayons du soleil contre sa peau.


©️ 2981 12289 0

HS:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rarity Lewis-Strange
Élite Novice
« La victoire, c'est de continuer à se battre »
Messages : 241
dollars : 1798
Avatar : Sarah Marie Karda
Multi-comptes : //
Sous-groupes : Membre du journal étudiant
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 5 Aoû - 16:26
❝Viens faire trempette. ❞TELEPORTATIONRarity n'avait pas pensé à mal en lui donnant cette indication. Peut-être parce qu'elle-même n'était pas tellement du genre à s'embarrasser du règlement lorsqu'elle veut se rendre quelque part ou faire quelque chose. Elle lui fit un clin d'oeil pour montrer qu'il n'y avait aucun problème à sa déclaration. Chacun son passé, elle n'était personne pour juger.

Cool, j'ai toujours aimé les bad boys en armure.

Sa proposition l'emballa directement. Bien sûr qu'elle mourrait d'envie de voir des véhicules en forme de dinosaures et d'origine extraterrestre, la question ne se posait même pas! Le livre et le campus pouvaient bien attendre encore un peu!

J'adorerai! Je te ferai visiter le reste une autre fois!

Elle ouvrit son sac et en sortit un T-Shirt gris aux armoiries de Poudlard qu'elle avait pris au cas où le temps se rafraîchirait un peu. Hors de question qu'elle se ballade hors du campus en haut de bikini. Elle l'enfila en le corrigeant.

Oh, et ce n'est pas un pouvoir. C'est de la magie.

Pour lui montrer, elle alluma deux flammes d'énergie bleutée autour de ses mains et le regarda avec un petit sourire, fière de son petit effet. Et si elle ne voyait pas l'intérêt pour lui de savoir de qui elle était la descendante, sa famille étant quasiment des anonymes sur Terre à part auprès de certains super-héros, du gouvernement, et d'autres pratiquants des arts mystiques, elle lui répondit tout de même.

Je suis la petite-fille du Docteur Strange, le Sorcier Suprême de la Terre. Il n'est pas très connu, il oeuvre plutôt dans l'ombre, encore plus depuis la Guerre Civile.

Elle éteignit ses mains et se mit face à lui. Bien, les présentations étant faites comme il le fallait, revenons à nos dinos. Le problème était qu'en effet, elle ne pouvait pas ouvrir un portable vers un lieu dont elle ne connaissait pas l'existence. Heureusement pour elle, la télépathie pouvait se révéler utile dans ces cas-là, même si les gens pouvaient être réticents à la laisser entrer dans sa tête, ce qu'elle comprenait aisément. Elle fit donc en sorte de le mettre à l'aise dans sa demande.

Puis-je regarder dans ton esprit où se trouve l'endroit où je dois nous emmener? Tu n'as qu'à le visualiser très fort, comme ça j'ouvrirai un portail nous y menant directement.

Si elle n'était pas aussi douée que son amie Hope en la matière, ça c'était dans ces cordes.
© 2981 12289 0


Dust and starlight.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 54
dollars : 460
Avatar : Dacre Montgomery
Multi-comptes : Eliott - Jessy - Abi - Valen - Jason - Erika - Scott - Arthur
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 27 Aoû - 12:05
Et maintenant?Jason & RarityJe l’observe, la contemple pendant un bref instant. Elle vient bien de dire qu’elle aime les « bad boy » en armure, right? Elle…? Non, restons sur Terre. Ceci dit, je garde cette remarque dans un coin de ma tête, me disant qu’une porte vient définitivement de s’ouvrir dans mon dialogue. Probablement que je me fais des idées, mais sa remarque touche particulièrement mon égo. En tout cas, je dois admettre qu’elle sait « parler » Sur un coup de tête, et en même temps heureux d’avoir déjà découvert une personne sur ce campus qui puisse nous aider en cas de problème, je lui propose d’aller visite la cave dans laquelle nous entreposons nos machines. Je ne crois pas qu’Alpha-5 sera très content de cette dernière, mais j’hausse intérieurement les épaules. Je peux sentir la désapprobation de Zordon également, mais pour une fois il s’abstient de commentaire. Je l’observe sortir un chandail de son sac. L’emblème me fait sourire, passant une main dans mes cheveux à la recherche d’une réplique.

- Alors, t’es une geek, c’est ça?

Je sursaute au mot « magie » suivit de flammes bleues dans ses paumes. Je plisse les yeux, curieux. Je m’approche, me demandant si je devrais faire un commentaire au fait que les élèves de Poudlard ne peuvent pas faire de magie sans baguette magique. Enfin, je sais que Poudlard n’est qu’une fiction mais…Et si rien n’était fictif?

- Oh ça, c’est cool!


« Oh ça, c’est cool ! »

L’écho de Zordon, aussi impressionné que moi, fait parcourir des frissons dans mon corps. Avec le temps, nos esprits entrent de plus en plus dans une sorte de symbiose. Et parfois, je me demande qui d’entre nous deux influence les pensées de l’autre. Que Zordon pense à dire « cool » me donne un indice, mais je tente de ne pas pousser la réflexion plus loin. Au contraire, je reporte mon attention sur la sorcière, si je peux l’appeler ainsi. Le titre de son père me fait hocher la tête, la bouche entre-ouverte. Des questions commencent à défiler dans ma tête, mais j’attends qu’elle fasse disparaitre les flammes pour commencer à parler. En un sens, je suis déçu. Des flammes bleus, c’est autant impressionnant que captivant.

- Okay donc…Attends, des armures préhistoriques extraterrestres et de la magie? CE campus est littéralement une mine d’or…

Je dis cela à voix haute, bien que c’est plutôt une remarque pour moi-même. Mes lèvres me démangent, je dois lui poser des questions malgré… Attends, elle veut regarder dans mon esprit? Je fronce les sourcils, me demandant s’il y a une limite à sa magie.

- Tu peux créer des passages, faire des flammes bleues, regarder dans l’esprit des gens… Il y a des choses que tu ne peux PAS faire? Mais…

Je pose une main devant moi, pas entièrement prêt à ce qu’on joue dans ma tête.

- Qu’est-ce que tu peux voir exactement dans la tête des gens? Je veux dire…. Il y a des choses privées, tse…

Je rougis, transparent. Après tout, je suis loin d’être tordu ou d’avoir des secrets sombres encrés en moi, mais je reste un homme…parfois pervers. Et avoir une fille dans ma tête… Enfin…Oh et puis, tant pis!

- Okay okay tant pis…

Je me tends vers elle, fermant les yeux pour visualiser l’entrée du vaisseau en espérant ne pas avoir de fuites un peu…compromettantes.



©️ 2981 12289 0

HS:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rarity Lewis-Strange
Élite Novice
« La victoire, c'est de continuer à se battre »
Messages : 241
dollars : 1798
Avatar : Sarah Marie Karda
Multi-comptes : //
Sous-groupes : Membre du journal étudiant
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 27 Aoû - 20:26
❝Viens faire trempette. ❞Téléportation!Oh oui, Rarity plaidait coupable volontiers. Elle était définitivement accro à la pop culture, à défaut de s'y connaître plus que la moyenne en informatique.

Pure et dure.

Sa réaction la flatta. C'était toujours agréable de voir ses capacités reconnues à juste titre, même si elle savait que ce n'était pas grand-chose comparé à ce que son grand-père et les autres femmes de sa famille savait faire. Elle rit à sa question et y répondit par une pirouette. En effet, il n'y avait quasiment rien que la magie ne pouvait pas faire, la seule limite étant les connaissances et la puissance du pratiquant. Et c'était quelque chose qu'elle appréciait, on pouvait toujours s'améliorer, découvrir d'autres sorts, d'autres domaines, d'autres façons de faire.

Je ne peux pas lire et boire en même temps. Je finis toujours par renverser mon verre sur les pages.

Elle respecta son besoin de temps, n'avançant pas plus. A sa place, elle ne serait pas très emballée non plus, elle avait des souvenirs qu'elle ne comptait pas partager avec le premier venu. Et c'est pourtant ce genre de confiances qu'elle lui demandait. Mais vraiment, il pouvait être tranquille, elle ne maîtrisait pas assez cette capacité pour pouvoir se balader sans limite dans l'esprit des autres. Ce qu'elle ne lui dit pas, il risquait d'être encore moins emballé de laisser faire une amatrice, se contentant de le rassurer encore, en utilisant cette fois l'humour pour dédramatiser la situation:

Ne t'inquiète pas, je n'irai pas fouiller dans ta tête. Elle est déjà assez occupée d'après ce que j'ai compris et je n'ai pas spécialement envie de déranger l'extraterrestre qui s'y trouve. Concentre-toi juste sur l'endroit où je dois nous amener.

Ayant enfin eu son accord, elle le remercia d'un sourire, et posa délicatement le bout de ses doigts sur ses tempes. Elle n'avait pas vraiment besoin de faire ça, mais ça l'aidait à se concentrer sur cette tâche. Elle ferma les yeux et ouvrit son esprit pour pénétrer dans le sien. Là, alors qu'elle s'efforçait de visualiser avec lui ce qui l'intéressait, une pensée parasite vint la troubler. Elle vit qu'il la trouvait plutôt jolie. Elle rougit, gênée d'avoir capter ce qui ne lui était visiblement pas destiné, mais ne put s'empêcher de sourire.

Merci.

Mais il en fallait plus pour la déconcentrer, et elle fronça les sourcils sous l'effort mental que ça lui demandait. Enfin, elle eu accès à un souvenir. Le nom d'une ville, une mine désaffectée, cinq jeunes (dont un était clairement Jason, bien que plus jeune) qui sautaient bien haut et plonger du haut d'une falaise, atterrissant dans une rivière sous laquelle la gravité était étrange. Ayant eu ce qu'elle voulait, elle le lâcha, satisfait, et rouvrit les yeux.

Bien. Allons-y.

Elle lui tourna le dos et tendit les mains devant elle, faisant ouvrant le portail entre les deux espaces en servant des informations qu'elle avait eu. Un trou assez grand pour laisser passer un humain, entouré de la barrière bleu de sa magie, qui laissait voir de l'autre côté le haut de la falaise des souvenirs du ranger. Une fois qu'ils l'aient tous les deux traverser, elle referma le portail et s'enquit, pour être sûre :

C'est bien ici?

©️ 2981 12289 0

HS:
 


Dust and starlight.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 54
dollars : 460
Avatar : Dacre Montgomery
Multi-comptes : Eliott - Jessy - Abi - Valen - Jason - Erika - Scott - Arthur
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 14 Sep - 11:24
Tu sais voler?Jason & RarityQu’elle me promettre de ne pas aller chercher trop loin dans mon esprit me soulage légèrement, si seulement je me faisais moi-même confiance tant qu’à mes pensées. D’ailleurs, je me demande avec une certaine ambiguïté si elle pourrait entendre Zordon s’il me parle lorsqu’elle tente de repérer l’endroit. L’idée me traversant l’esprit, je souris légèrement en sentant l’approbation de Zordon. Je la laissai donc poser ses doigts contre mes temples, un sourire complice formé sur mes lèvres. Je ferme mes yeux, laissant la place à la voix de Zordon afin de parcourir les moindres parcelles de mon esprit. Je peux sentir une certaine pression contre mes temples, cette pression parcourant mon cerveau d’un bout à l’autre. J’ouvre soudainement mes yeux, observant longuement les traits de son visage. Elle est attirante, et particulièrement jolie à sa manière. Je referme les yeux, pinçant les lèvres en espérant que cette pensée n’aille pas percer mon mur mental déjà très faible de nature. Avant qu’elle se retire, la voix de Zordon s’élève.

"Bonjour mademoiselle! "


Sa voix est claire et forte. Je suis presque convaincu qu’elle a pu l’entendre, car elle a un moment d’hésitation en se retirant. Je lui souris, passant une autre fois une main sur ma nuque.

- Tu vois, je ne suis pas fou! T’as entendu Zordon ou bien…?

La question reste en suspens, celle-ci se retournant pour ouvrir un portail. Je reste surpris. Après tout, c’est bien la première fois que j’en vois. Et pourtant, j’ai vu plusieurs choses étranges dans ma vie. Je la laisse passer en premier, curieux mais aussi légèrement craintif. Elle m’observe de l’autre côté, et je la suis avec un grand intérêt. Une fois le portail refermé, elle me demande si c’est bien le bon endroit. J’observe immédiatement les alentours, réalisant que nous sommes du mauvais côté de la falaise. Nous allons devoir sauter, et comme je ne connais pas les pouvoirs de Rarity, cela risque d’être un peu embêtant. Je pourrais bien la porter sur mes épaules en enfilant mon armure. Cela pourrait le faire, mais je préfère confirmer avec elle.

- Nous ne sommes pas du bon côté de la falaise pour sauter au bon endroit. Nous devons traverser de l’autre côté. Je peux faire le saut, et je pourrais te porter sur mes épaules. Cependant, ce serait plus simple si… As-tu d’autres pouvoirs? Tu pourrais surement créer un portail pour te rendre de l’autre côté mais…

J’ai envie de lui dire que c’est un sentiment étrange et enivrant de sentir le sol s’évader sous soit.

- Ce n’est pas…la même expérience.

Je souris, me remémorant ma première expérience de ce saut. Et pendant un instant, une vague de nostalgie s’empare de moi.

© 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rarity Lewis-Strange
Élite Novice
« La victoire, c'est de continuer à se battre »
Messages : 241
dollars : 1798
Avatar : Sarah Marie Karda
Multi-comptes : //
Sous-groupes : Membre du journal étudiant
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Oct - 16:12
❝Viens faire trempette. ❞Bien sûr!Entendre une voix inconnue dans sa tête l'avait surprise. Mais l'étonnement fut bien vite remplacée par l'idée qu'elle pourrait communiquer Zordon directement de avec de cette façon. Elle aimerait tellement en savoir plus sur l'espace, d'où il venait, comment était leur planète, s'il avait rencontrer d'autres espèces que les leurs dans l'univers. Peut-être avait-il même croiser des faltiniens. Oh oui, elle allait lui demander mais chaque chose en son temps. Elle hocha joyeusement la tête, la voix débordant d'enthousiasme. Quel super après-midi!

Oui, je l'ai entendu!

Sa proposition de grimper sur son dos la fit sourire. En effet, décoller du sol et sentir le vent autour de soi était une sensation tellement plus forte que juste de se déplacer d'un point A à un point B, avec ou sans portails. Mais heureusement pour elle et le minimum de dignité qu'elle tenait à conserver, elle n'avait pas besoin d'être transportée pour ça. Elle s'avança vers le bord de la falaise, se penchant pour voir le vide et l'eau qu'elle surplombait.

Merci.

Elle continua à marcher jusqu'à voir un pied dans le vide mais plutôt que de se laisser tomber, elle décolla du sol en se tournant vers Jason, fière de le surprendre encore. Il pouvait s'estimer heureux, d'habitude elle évitait de se donner en spectacle ainsi, même à Eden.

Mais les sorcières, ça vole!

Elle s'envola un peu plus en s'avançant vers le centre, jusqu'à estimer que d'ici elle tomberait au bon endroit pour arriver dans le vaisseau. Elle se laissa donc tomber tête la première en criant, grisée par la sensation de la vitesse et de la chute:

Le dernier en bas est un newbie!

Quand elle atteignit l'eau, elle ne vit pas qui était arrivé en premier et elle s'en moquait. La technologie (ou la magie?) qui protégeait les lieux et manipuler la gravité pour l'inverser était tellement fascinante. Quand elle sortit enfin de l'eau, elle claqua nonchalamment des doigts pour les sécher rapidement grâce à la magie, les entourant d'air chaud, tout en regardant autour d'elle. L'endroit lui plaisait beaucoup, il semblait sorti tout droit d'un film de SF! Mais elle essaya de cacher son trop-plein d'excitation qui menaçait de déborder à tout moment par une petite remarque tout ce qu'il y a de plus normale.

Ça manque un peu de déco si je puis me permettre. Alors ils sont où les dinosaures robots?
©️ 2981 12289 0


Dust and starlight.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eden :: Institut :: Extérieur :: ➤ Lac Louise-
Sauter vers: