Eden


 :: Institut :: Extérieur :: ➤ Lac Louise Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Viens faire trempette (Libre)

avatar
Rarity Lewis-Strange
Élite Novice
« La victoire, c'est de continuer à se battre »
Messages : 66
dollars : 484
Avatar : Sarah Marie Karda
Multi-comptes : //
Sous-groupes : Membre du journal étudiant
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Juin - 8:38
❝Viens faire trempette. ❞It's beautiful day outside.Les cours demain, et tout le monde profitait farouchement de ses dernières heures de liberté. Rarity aussi. Avec le Soleil, sa chambre semblait bien décidée à entamer une reconversion en tant que four, et la jeune femme était donc venue trouver refuge à la rive du lac, à l'ombre de ces arbres, afin de profiter de la douce fraîcheur de sa brise légère. Après s'être battue avec ses cheveux pour les réunir au sommet de son crâne en un chignon lâche, et avoir fait trempette (pas l'attaque nulle de Magicarpe hein), elle avait remis son vieux short en jean par dessus son bikini. Bleu-gris le bikini, sa couleur préférée, et tout simple, un simple bandeau et un shorty. Puis elle s'était adossée contre un tronc pour lire un essai sur les évolutions de la relation USA-Russie depuis le début du XXIème siècle. Elle ne s'infligeait pas ça par plaisir, mais il faisait parti de la liste qu'elle devait bouquiner pour ses cours. Et puis, si on passait outre le langage ronflant employé par l'auteur, c'était plutôt intéressant. Pas autant qu'un épisode de Doctor Who mais presque.
Concentrée dans sa lecture, elle ne prêtait plus vraiment attention à ce qui l'entourait, comme à chaque fois qu'elle avait un livre entre les mains.
© 2981 12289 0

HJ:
 


Dust and starlight.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 15
dollars : 112
Avatar : Dacre Montgomery
Multi-comptes : Eliott - Jessy - Abi - Valen - Jason - Erika - Scott - Arthur
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 9 Juin - 2:06
Oups... Démasqué!Jason & RarityL’été. Ce moment où je décide de ne prendre aucun cours, car tout le monde qui me connaît sait à quel point j’ai une haine profonde pour l’apprentissage. Ce moment où je réalise que c’est notre premier été à Eden, loin de nos familles et de cette ville qui nous a vu naître. Il faut dire que notre venue à Eden a été plus que bénéfique même si cela ne fait que quelques semaines que nous y sommes. Cela nous a permis de renouer nos liens, en plus d’encourager certains d’entre nous à entreprendre des études sérieuses malgré le peu d’achalandage en été. Personnellement, je préfère rester discret dans mon coin. Un de nos crédos en tant que Ranger est de ne jamais montrer notre identité. Bien que Zordon ait mentionner plusieurs fois que cette règle ne s’appliquait pas vraiment à Eden étant donné qu’il s’agit d’un havre de paix sécuritaire, j’ai tout de même demander à mes rangers de faire profil bas. Pendant un certain temps, j’ai eu espoir que personne ne nous demanderais de quel descendance nous sommes. Il m’est arrivé une seule fois de devoir répondre à cette question, et comme nous ne sommes d’aucune descendance, ce ne fut d’un demi-mensonge lorsque j’ai répondu à cette personne que nous ne descendions d’aucun héro. Sa surprise m’a fait rigoler, mais j’ai aimé cet élan de mystère autour de notre présence. Mais je suis naïf de croire que cet aura durera bien longtemps. Ce n’est certainement pas le dernier à me poser cette question. Je me doute bien que d’ici septembre, certains élèves auront compris qui nous sommes, ne serait-ce que par nos surnoms. Avec les années, nous avons pris l’habitude de nous nommer par les couleurs de nos armures. Bien que nous tentons de ne pas le faire depuis que nous sommes arrivés ici, il m’est déjà arrivé à quelques reprises d’oublier le  vrai nom de Yellow ou de Black pendant quelques secondes. Du coup, je les avais appelé par leurs surnoms. Et Pink m’avait donner une sale claque derrière la tête.

Bref, cela ne nous a pas empêché d’aller s’entraîner quelques soirées afin de ne pas se sentir rouillés, mais aussi d’aider White avec son morphe qu’elle n’a pas encore appris à maîtriser. Un peu désespéré à ce sujet, je me demande bien si elle va y parvenir dans un avenir proche. Bien que nous ne sommes sous aucun danger imminent, je suis impatient qu’elle commence son entraînement de ranger. Mais je suis peut-être trop exigeant envers elle, et envers nous tous.

Comme ce n’est pas tous les étudiants qui décident de rester au campus pour l’été, Zordon est parvenu à me convaincre de tenter un entraînement solo pour pratiquer ma vitesse et ma coordination dans les environs du lac Louise en plein jour. Avant de me transformer en ranger, je me suis assuré d’être bien engagé dans la foret afin de ne pas me faire repérer. Puis, j’ai murmuré ma phrase préférée, sous le désaccord mental de Zordon. Il n’aime pas le ‘’baby’’ à la fin. Mais il est old school, il ne faut pas tenter de le comprendre.

- It’s morphin time baby!

Une fois mon armure en place, je place une main au sol et je plie légèrement mes genoux. Au signal de Zordon, je commence à jogger rapidement.

''Plus vite Red, on dirait une grand-mère en marchette!''

La comparaison de Zordon me fait plisser les yeux. J’accélère ma cadence, jusqu’à trouver difficile de contrôler mes pieds. La silhouette des arbres passe si vite à mes côtés que je craints rencontrer un tronc en plein visage, mais Zordon insiste pour que je maîtrise mes peurs. C’est pourquoi je suis incapable de m’arrêter lorsque je rencontre un précipice. Le voyant à la dernière seconde seulement, je n’ai pas le temps de ralentir ma course. De ce fait, mes pieds quittent le sol pour me propulser à plusieurs mètres au-dessus de l’eau. Et tandis que je tombe en direction de l’eau cristalline, j’hurle à travers mon casque un juron contre l’arrogance de Zordon.

- PUTAIN! Si t’avais pas insisté, je…

Mon armure percute l’eau de plein fouet et mes mâchoires se fracassent ensemble. Par chance, je ne ressens pas l’impact. Je me laisse donc couler quelques secondes, sonné par le puissant impact. Puis, je nage rapidement à la surface. Une fois immobile à la surface de l’eau, je commande à mon armure d’enlever ma vitre dégoulinante d’eau afin que je puisse y voir quelque chose.  

- ZORDON! Espèce de conn…

Mes yeux se posent sur une silhouette blonde à quelques mètres sur la berge. Elle vient un livre dans ses mains, complètement trempé par mes vagues.

Eh merde. Démasqué.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rarity Lewis-Strange
Élite Novice
« La victoire, c'est de continuer à se battre »
Messages : 66
dollars : 484
Avatar : Sarah Marie Karda
Multi-comptes : //
Sous-groupes : Membre du journal étudiant
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 10 Juin - 7:08
❝Viens faire trempette. ❞Crash et splash !Vraiment, Rarity attirait la malchance. Quand ce n'est pas elle qui renversait sa boisson sur son livre (ce qu'elle avait réussi à ne pas faire pour l'instant, malgré la chaleur et la quantité de liquide ingéré), d'autres se chargeaient de le tremper à sa place. Et pas qu'un peu, il était foutu! Elle était bonne pour en racheter un autre si elle ne voulait pas se mettre la bibliothécaire d'Eden à dos. Ce qui est dommage, elle comptait encore lui emprunter plein de livres. Pourtant ce n'était vraiment pas sa faute là, elle s'était posée à distance raisonnable de l'eau. La vie est si injuste.


La jeune femme aux cheveux blancs avait bondi sur ses pieds dès qu'elle avait senti l'eau l'arrosait. Elle avait donc pu voir l'armure finir de s'enfoncer dans l'eau. Aucun idée d'où elle venait, mais en tout cas la personne à l'intérieur avait fait une sacrée chute. Ce qui empêcha Rarity de se mettre en colère après le perturbateur (ou la perturbatrice?). Elle s'était peut-être fait mal.
Elle avait retiré son short et posait le bouquin dessus pour aller l'aider au cas il ou elle ne remontait pas, mais sur ce point elle s'était fait du souci pour rien. Ce qui ne l'empêcha pas de courir à l'eau pour le ou la rejoindre en lui criant :

Ça va? Vous ne vous êtes pas blessé?

Quand la moitié de son corps fut immergé, elle se mit à nager vers l'armure qui restait immobile à la surface du lac. Quand elle fut assez près, la sorcière put voir qu'apparemment c'était un il, et que s'il avait l'air très contrarié, il avait l'air d'être en pleine forme. Tant mieux. Elle pouvait donc laisser libre cours à sa curiosité sans que ce soit trop déplacé. Elle lui sourit en se mettant à nager autour de lui pour examiner l'armure sous tous les angles.

Qu'est-ce que c'est? Le dernier bijou secret de la famille Stark?

C'était la première chose qui lui vint à l'esprit. Et puis, une armure rouge hyper-sophistiquée, vous voulez penser à quoi d'autre? Elle pensait d'ailleurs que la fameuse entreprise avait arrêté d'en produire depuis la guerre civile, mais peut-être qu'ils avaient continué sans rien dire à personne? En tout cas, elle avait du avoir un sacré problème technique. Elle-même ne s'était jamais écrasée ainsi en plein vol, et pourtant elle avait eu son lot de déboires aériens!
© 2981 12289 0


Dust and starlight.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 15
dollars : 112
Avatar : Dacre Montgomery
Multi-comptes : Eliott - Jessy - Abi - Valen - Jason - Erika - Scott - Arthur
Voir le profil de l'utilisateur
Aujourd'hui à 12:38
Oups... Démasqué!Jason & RarityComment rendre ma journée encore plus agréable? En plus de devoir supporter les commentaires incompréhensibles de Zordon alors que je tente de trouver une certaine balance à la surface, je tenter rapidement de trouver des excuses plausibles à mon manque de compétence tandis qu’une jeune fille aux cheveux blancs se dirige vers moi à la nage. J’ai envie de lui dire que je vais bien et qu’elle n’avait pas besoin de se mouiller pour venir me voir, mais je réalise qu’elle vient peut-être me voir pour tout autre chose : comme pour me sermonner sur le fait que j’ai complètement mouillé un de ses livres. En espérant qu’il ne s’agit pas d’une livre très précieux ou dispendieux. Mais à ma grande surprise, elle ne fait que me demander si je vais bien, ce qui me retire un large sourire bien que je sois très inconfortable face à la situation.

- Ouais ouais, juste un mauvais atterrissage!


Je tente de hausser ma voix pour qu’elle puisse m’entendre, mais en peu de temps elle se retrouve déjà à nager autour de moi. Sa remarque me fait arquer les sourcils. Nous comparer à Stark ne me plait vraiment pas, surtout que je considère ses héritiers comme de vrais fainéants. Bien que je ne les ai jamais rencontrés, j’ai beaucoup de préjugés les concernant. En autre car je n’ai jamais apprécié que je sois comparer à l’armure de leur grand-père. Pour cette raison, j’ai une rancune aveugle contre les Stark. Je tente de rester calme et poli malgré tout, sachant très bien que la jeune femme n’avait pas de mauvaises intentions en disant cela. Je suis tout de même surpris qu’elle ne nous connaisse pas, bien que depuis la Guerre Civile les gens parlent rarement des superhéros. Nous avons eu la chance d’habiter dans une ville qui n’a été très affecté par la Guerre Civile, chose qui nous a permis de devenir des héros malgré les temps sombres. Je pince les lèvres, me forçant à sourire pour cacher mon irritation. Je suis déconcentré par le rire rauque de Zordon qui me traverse l’esprit comme un écho lointain. Bien qu’il trouve un malin plaisir à cette comparaison, elle ne me plaît pas du tout.

- Eh non, pas du tout. Stark et nous, c’est pas du tout la même chose…

Nous. Elle va me prendre pour un schyzophrène. Je prends un long moment de silence afin de débattre intérieurement si je laisse percer la vérité aussitôt dans l’année ou si j’invente une excuse bidon concernant mon armure.

« Mentir va te causer plus de tord à long terme, surtout sur un tel campus»

Pour une fois, je ne peux pas le contredire. Écoutant ses sages paroles, je prends une grande inspiration avant de me concentrer sur ma formulation.

- Tu n’as jamais entendu parler des Power Rangers? J’avoue que même si notre parcours a été médiatisé, je doute que ça ait été le cas au niveau international avec tout ce qui s’est passé ses dernières années. Bah vois-tu, on possède des armures grâce à des pierres qui proviennent d’une autre planète. Zordon, le dernier Ranger de son époque, qui remonte aux dinosaures en fait, est encore vivant d’esprit. Mais au lieu de posséder un corps, on a transféré son esprit dans une micro-puce rattaché à mon cerveau. C’est les rangers qui ont causé l’extinction des dinosaures d’ailleurs…

« Jason, je ne crois pas que c’est la bonne manière d’aborder les Rangers...»

Ouais, j’ai peut-être merdé.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eden :: Institut :: Extérieur :: ➤ Lac Louise-
Sauter vers: