Eden


 :: Institut :: Extérieur :: Résidences du personnel :: Résidences des professeurs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mon cher frère idiot - ft. Hewan

avatar
Kalanisse Allen
« Tu voudrais que la société t’acceptes mais tu ne t’acceptes pas toi-même. »
Messages : 16
dollars : 148
Avatar : Gabriella Wilde
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Juil - 16:32

   


Mon cher frère idiot !


Kalanisse était loin d’avoir eu une vie parfaite depuis un an, mais elle assumait entièrement ce fait. Elle ne pouvait que s’en prendre à elle même pour cela. Elle l’avait demandé en quelques sortes, bien qu’elle ne l’ai pas fait de vive voix mais elle n’avait apparemment que ce qu’elle mérite, ou du moins c’est ce qu’une force supérieure voulait lui faire comprendre et elle l’avait entièrement compris. Qu’est-ce que ça serait autrement ? Il n’y avait pas un milliard de solutions dans ce genre de situation. La situation de la blonde était assez délicate, une situation dont elle ne pourrait jamais parler à son entourage. Comment le pouvait-elle après avoir signé un contrat de confidentialité ? Avec qui demanderez-vous. Cathédrale. Un groupe censée être libre, mais il ne l’avait pas été avec la blonde, elle avait interdiction de parler à qui que ce soit de l’organisme sinon sa famille en payerait le prix et il était hors de question que ça arrive. Mais plus le temps passait, plus elle avait envie d’en parler avec sa famille. Elle en avait besoin. Elle avait besoin de ne plus garder ça que pour elle mais devait-elle risquer la vie de sa famille…? Non. Il en était hors de question. Qui sait ce qu’on pourrait leur faire. Kalanisse était alors devenue une lionne dans une cage, incapable de faire ce qu’elle voulait, d’avoir le choix. Le choix était quelque chose de précieux dans la vie, une chose que la jeune femme avait perdu en même temps que Joran, qui lui manquait tout de même. Personne n’était dupe, tout le monde savait que la blonde avait été plus qu’affecté de son départ de la vie de Kalanisse. Elle avait pleuré longtemps, mais elle n’avait pas réellement tourné la page, personne n’était dupe et encore moins ses grands frères.

Qui est Joran ? Celui avec qui Kalanisse devantes marier, lui qu’elle aimait comme personne. Elle aurait littéralement tout fait pour lui. Mais ce n’était pas apparemment pas réciproque et c’est ce qui lui avait brisé le coeur bien entendu. Il était parti sans une seule excuse, alors que la blonde commençait tout juste à entamer les préparatifs du mariage, toute sa famille était au courant qu’elle allait se marier. Mais ce fut un choc pour elle d’apprendre que Joran ne voulait plus se marier, elle se demandait encore ce qu’elle avait pu faire de mal pour que ça arrive. Bien entendu elle savait qu’il existait pire dans la vie et que ce n’était pas la première à qui ça arrivait mais ça lui avait fait un choc. Tout avait été annulé mais heureusement pour la jeune femme les invitations n’avaient pas été envoyées mais elle avait toujours cette douleur en elle se dire qu’elle avait perdu celui qu’elle aimait, celui qu’elle considère entre aujourd’hui comme l’homme de sa vie. Interdiction cependant pour elle de paraître trop vulnérable. Mais c’est sans doute cet évènement qui la rendait plus vulnérable que n’importe qui. Par la suite, elle était tout de même restée dans le même appartement bien qu’elle y ait vécu plusieurs mois avec Joran mais elle n’ait pas le coeur ni le temps de chercher un nouvel appartement. Mais elle savait qu’elle vivrait sa vie, qu’elle s’était relevée de ça même si c’était une partie de sa vie qu’elle évitait d’aborder. Peut-être aussi parce qu’elle gardait l’alliance à son doigt. Qu’elle ne souhaitait pas l’enlever parce qu’elle était encore persuadée que Joran reviendrait un jour. La jeune femme avait besoin du brun pour tourner la page bien que ses frères l’avaient aidé à aller dans cette voie. Elle ne savait pas ce qu’elle aurait fait sans eux. Elle les traitait souvent d’idiots, mais elle les avait aimé quand ils ont tous été là pour elle. Ils ont été de petits anges durant sa période dépressionnaire, tel un nuage pleurant toute l’eau de son……….. Nous allons nous arrêter là sur l’anatomie des nuages. Elle ne saurait même pas comment les remercier correctement. Elle leur devait absolument tout, ils l’avaient aidé beaucoup plus que ce qu’ils pouvaient croire.

Mais en cette belle fin de journée, Kalanisse hésitait à aller boire ou à rester chez elle, se traînent comme une larve. Elle avait tué quelqu’un aujourd’hui pour Cathédrale. Encore. Elle les tuait sans état d’âme bien qu’elle regrettait après coup et qu’elle noyait sa culpabilité dans l’alcool. Généralement, elle ne se souvenait rien le lendemain. Même pas un flashback, rien. Elle pourrait coucher avec un homme, elle ne se souviendrait d’absolument rien. La jeune femme n’avait jamais réussit à tenir l’alcool et ceci avait donné cela bien entendu. Encore plus depuis que Joran l’avait quitté. Et elle se faisait pitié en plus de ça. Elle se détestait d’être devenu cette femme qu’elle ne reconnaissait même pas. Kalanisse se demandait sans cesse quand tout avait dérapé. Mais elle ne se rappelait jamais quand ça avait dérapé dans sa vie. Mais en cette belle soirée, Kalanisse avait décidé de rester chez elle, prenant une bouteille de vodka, commençant à regarder des comédies romantiques affreuses qui la font pleurer du même genre que Titanic ce soir. Mais la blonde entendit, alors qu’elle était en pleurs devant la télévision, quelqu’un toquer. Elle se dirigea donc vers la porte et ouvrit à son grand frère alors qu’elle avait les yeux rougis à cause du film. Elle entama les mots suivants d’une voix cassée en reconnaissant son frère.

« Ow Hewan… Qu’est-ce que tu fais là ? »
© Frimelda, sur une proposition de © Blork




I am not any more the little princess that you thought to know one year ago.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eden :: Institut :: Extérieur :: Résidences du personnel :: Résidences des professeurs-
Sauter vers: