Eden


 :: Institut :: Rez-de-chaussée :: ➤ Salle à manger Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

C'est pas faux que la bouffe ca réconforte [Libre]

avatar
Charlotte T. Turner
Élite Novice
« La victoire, c'est de continuer à se battre »
Messages : 13
dollars : 208
Avatar : Emma Watson
Multi-comptes : Ruby & co
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Juil - 17:24


Mauvaise journée? Bouffe!
Charlotte ξ co

Aujourd'hui, c'était l'une de mes nombreuses journées dépressives.
J'avais beau tout y faire, je ne pouvais m'enlever l'image de Daemon qui tombe, ensanglanté sur le sol. Fermés les yeux pour en chassé l'image était une piètre tentative, que je savais vaine Me faire du thé n'a pas servit à grand chose non plus. C'était grave. Le thé m'apportait toujours un certain réconfort. Ca remontait à mes racines. Après de longues minute à tergiverser dans un lit plus ou moins confortable à la base, je m'étais décidée à sortir des dortoirs. C'était l'une de ses journées ou l'ont ne croisait pas un chat et que même lorsque cela arrivait, le chat n'en avait parfaitement rien à faire de ta présence. Ca m'allait. Pendant longtemps, j'avais envier aux autres la capacité d'être invisibles. Maintenant, j'étais bien heureuse d'avoir celle de détruire mentalement quelqu'un si cela me chantait.

Après de longues minutes de marche ou la pluie s'était mise à couler à grands flots, je finis par entrer dans l'institution. Mes longs cheveux bruns avaient pris l'eau et je les essorais vaguement,
ne me souciant que peu du fait qu'ils trempent mes vêtements. La température extérieure semblait bien refléter mon état d'esprit. Tellement parfaitement en fait que j'aurais pu croire avoir le pouvoir de contrôler la température. Mais non, celle qui se rapprochait le plus de cela était Rebecca. Me dirigeant machinalement vers la cuisine, je vis les nombreux frigidaires collés les uns aux autres. La grande table au centre n'était pas assez invitante que ce qu'elle aurait dû être. Cependant, les petites tables isolées plus loin ne me semblait pas si mal. J'agrippais donc un pot de crème glacée au chocolat dans l'un des réfrigérateur et alla m'isoler. Mon frère me manquait avec une vivacité telle. Ce n'était pas rare que je pensais à lui, mais je m'étais construit un mur avec le monde et il était rare que je ressentais une douleur aussi vive. Que se passait-il donc?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rebecca Jones
Élite Novice
« La victoire, c'est de continuer à se battre »
Messages : 565
dollars : 3341
Avatar : Ashley Benson
Multi-comptes : Diana Prince
Sous-groupes : Elite Novice
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 25 Sep - 19:34
Rebecca avait fini par quitter Julius ainsi que les laboratoires de sciences. La jeune femme était sortie prendre l'air pour s'évader un peu. Elle avait oublié à quel point être en extérieur lui faisait du bien. Comme à son habitude, elle était descendue près du lac. Elle avait longée ce dernier tranquillement. Tous les étudiants qu'elle avait croisé faisaient le chemin inverse. Ils craignaient probablement que le temps menaçant ne vire à l'orage. La blondinette ne craignait pas ce genre de choses, elle adorait ça. Cela était sûrement dû à son pouvoir d'ailleurs ou en tout cas en partie. Peu de gens aimaient finir trempé et frigorifié sous la tempête.

Après avoir longé le lac, la jeune femme était légèrement remontée pour atteindre la piste de course. C'est à cet endroit que la blondinette décida de s'asseoir pour faire durer cet instant de liberté où elle pouvait respirer à plein poumons sereinement. Ces moments-là faisaient partie des plus bénéfiques pour la jeune femme. La solitude pouvait être autant pesante que libératrice. Rebecca savait que de temps en temps elle devait prendre du temps pour elle afin d'externaliser tout ce qu'elle avait accumulé.

C'est alors qu'elle aperçut une silhouette autour du lac. Cette personne lui était étrangement familière. Il s'agissait de Charlotte. La jeune femme marchait seule sans trop savoir où se diriger de toute évidence. La blondinette lui fit signe afin que la jeune télépathe la rejoigne mais sans succès. De toute évidence, Charlotte était dans son monde, dans sa bulle, comme bien souvent. Elle avait ce don pour annihiler tout ce qui était extérieur à elle-même qu'envier un peu Rebecca. Il est vrai qu'on avait déjà conseillé à Rebecca de penser un peu plus à elle qu'aux personnes qui lui étaient proches. De toute évidence la blondinette n'était pas programmée génétiquement pour ça.

De l'eau commença à goutter paisiblement du ciel. Cette pluie fine est apaisante que Rebecca aimait tant ne tarda pas à se transformer en déluge. Cette dernière aurait pu changer cela rapidement mais elle aimait l'orage c'était comme ça. Elle vit que son ami n'était pas franchement gênée par ce tumulte. Pour autant, après avoir fait le tour du lac, Charlotte se dirigea vers le bâtiment totalement dégoulinante.

La blondinette sauta sur ses pieds et se mit à courir jusqu'à l'institution. De toute évidence, si Charlotte traînait seule sans Délilah dans les parages, il y avait des chances pour que la brunette cherchait un peu de solitude pour déprimer un peu plus qu'habituellement selon Rebecca. C'est pourquoi la jeune femme préférait la retrouver et passer un moment avec elle afin de prendre la température comme on pourrait dire.

Arrivée dans le hall, Charlotte était déjà hors du champs visuel de Rebecca. Pour autant, les traces de pas au sol ne pouvaient pas tromper la jeune femme. Tout le monde était rentré avant qu'il ne pleuve. Cela ne pouvait donc être les traces que de la jeune télépathe. La blondinette se dirigea sereinement dans la direction des traces d'eau laissées par Charlotte. Ces dernières la menèrent jusqu'à la cuisine où elle trouva Charlotte le nez dans un gros pot de crème glacée.


Salut Charlotte ! Tu permettes que je me joignes à toi ?

Lui servant son plus beau sourire, la blondinette s'avança tranquillement jusqu'au congélateur et opta pour une glace vanille avec des morceaux de pâte de cookies. Une fois qu'elle eut pris une petite cuillère, Rebecca se dirigea à la table de la brunette et s'assit en face d'elle.Prenant une bonne cuillère de glace, la jeune femme se régala une fraction de seconde avant de se geler le cerveau. Cette sensation était plus que désagréable. Elle posa sa cuillère et observa Charlotte.

Je t'ai aperçu dehors c'est pour ça que je t'ai trouvé là. Lorsque je t'ai fait signe j'ai vite compris que tu ne me voyais pas alors je t'ai suivi.

Les longues explications n'étaient pas franchement nécessaires avec Charlotte. Elle savait de toute manière très rapidement à quoi les gens pensaient avec ses facultés. Cependant, même sans posséder le même don qu'elle, il n'était pas difficile pour Rebecca de se faire une idée sur le pourquoi la jeune femme n'avait pas le moral. Dans le meilleur des cas elle aurait pu avoir une petite dispute avec Délilah mais la blondinette se doutait qu'il ne s'agirait pas de ça. Charlotte faisait partie des deux personnes les plus affectées par la fuite de leur groupe pour Eden. De la même manière que Laura avait perdu Wolverine, son père génétique, Charlotte avait perdu son meilleur ami Daemon, un jeune homme qui avait reçu les gênes de Charles Xavier tout comme elle. Et il fallait avouer que plus que des meilleurs amis, ils étaient presque comme des frères et soeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eden :: Institut :: Rez-de-chaussée :: ➤ Salle à manger-
Sauter vers: