Eden


 :: Inscriptions :: Salle commune :: ➤ Amazones :: Leïla C. Butler Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je n'ai jamais dit que j'étais facile à vivre. - Leïla

avatar
Leïla C. Butler
« Accepter la routine, c’est accepter de mourir à petit feu. »
Messages : 96
dollars : 596
Avatar : Marie Avgeropoulos
Multi-comptes : Kalanisse Allen & Emily T. Stark
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 4 Oct - 17:09

Leïla C. Butler



NOM: Butler
PRÉNOM(S): Leïla, Cassiopée
ÂGE: 23 ans
SITUATION FAMILIALE: Fille d'un père célibataire et veuf !
ORIENTATION SEXUELLE: Hétérosexuelle
DESCENDANCE:(Descendant de / Génération / Héritage/Pouvoirs) : 3ème Génération ○ Éros ○ un quart de déesse, ma beauté fait de moi une femme dangereuse. J'ai ce que je veux, avec qui je veux, quand je veux. Il vaut mieux ne pas me contredire d'ailleurs. Mais personne ne sait ce que cela peut être d'avoir une beauté dangereuse. Personne ne peut comprendre ce qu'une femme comme moi peut subir, c'est ainsi que je suis devenue compliquée à vivre au quotidien pour les hommes.
GROUPE: Amazone ou Mystique
AVATAR:: Marie Averopoulos

ANECDOTES
Beaucoup croient que c'est une bénédiction d'être un quart de Dieu mais pas du tut, ceci serait plutôt allié à une malédiction divine. • Son grand-père lui manque chaque jour depuis qu'il est parti se battre. • Son père est et restera sa seule et unique famille. Bien qu'elle l'encourage à sortir, elle ne considérera jamais une de ses compagnes comme une mère, jamais. Mais son père pense penser autrement apparemment en ce qui concerne certaines personnes. • Elle est une personne assez indépendante, elle n'a pas besoin, selon elle, de quiconque pour l'aider à suivre le courant de sa vie. Elle a simplement voulu venir à Eden pour se construire un avenir. • Elle est devenue, au fil du temps, féministe dans l'âme.Sans doute parce que ça l'a lassé de devoir entendre chaque jour des remarques parce qu'elle est d'une " grande beauté ". • Elle enchaîne conneries sur conneries au sein d'Eden mais elle se rattrape sur son assiduité en cours.
CARACTÈRE
Leïla n'est pas le genre de jeune femme qui a été, jadis, le genre de petites filles jouant à la poupée ou encore à la dinette avec son père. Non elle était plutôt du genre à voir la réalité de la vie lorsque celle-ci se présentait. Elle était et est toujours du genre à vouloir se confronter à des situations qui pourraient la dépasser si elle était aussi douce qu'un agneau. Pourquoi être douce tandis que la vie l'a faite ainsi ? Beaucoup croient d'ailleurs que son don lui donne beaucoup d'avantage mais en quoi se faire traiter comme un simple morceau de viande de par sa beauté est une bénédiction ? Les hommes dégoûte la brune bien qu'elle soit hétérosexuelle. Mais elle ne les supporte pas et pour cause, toutes ses relations amoureuses ont mal finies. Elle ne disait pas qu'elle était facile à vivre, elle prévenait toujours qu'elle était une véritable pétasse lorsque ça lui prenait mais les hommes ne faisaient rien pour que ce ne soit pas le cas, donc pourquoi venir se plaindre ?

Mais Leïla a un bon fond au fond. Mais il faut le chercher à présent. Elle est loin d'être la douce et innocente ou même inconsciente petite fille que certaines pouvaient être à Eden ( ces filles là dégoûtaient la jeune femme au plus haut point d'ailleurs ) mais quand elle aime d'amitié ou bien en amour, elle donne tout. Elle sera toujours à pour la personne en face. Mais ces personnes sont devenues rares, voir même inexistantes. Bien entendu, elle ne pouvait pas avoir tout le monde à dos donc elle a commencé à se créer des relations. Rien d'amical ou d'haineux, juste de simples relations bien que la doyenne de sa sororité ne commence à s'en mêler d'ailleurs, agaçant la jeune femme au plus haut point. Cela ne servait à rien d'appeler son père, ce n'était pas lui qui changerait quoi que ce soit chez la jeune femme. Elle l'aime certes mais il a déjà du mal à arquer avec tout ça donc changer sa fille adorée ? Non jamais. Personne ne la changerait. Elle est unique au fond.

DERRIÈRE L'ÉCRAN
SURNOM Naïs
PRÉNOM:Anaïs
ÂGE: 19 ans !
PAYS: France !
FRÉQUENCE DE CONNECTION: 4 jours sur 7 minimum !
INVENTÉ OU SCÉNARIO: Scénario d'Arthur !
UN PETIT MOT?:Je vous nem toujours autant !  
Jyn, inspiré du kit d'Awful sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Leïla C. Butler
« Accepter la routine, c’est accepter de mourir à petit feu. »
Messages : 96
dollars : 596
Avatar : Marie Avgeropoulos
Multi-comptes : Kalanisse Allen & Emily T. Stark
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 4 Oct - 17:10

Histoire


La vie semble toujours simple pour les autres. La vie semble toujours beaucoup plus délicieuse pour son voisin. Pourquoi ? Personne ne sait vraiment d’où ça vient. La nature humaine sans doute. À moins que ce ne soit génétique. Personne ne peut le comprendre, tout le monde envie quelqu’un que l’on le veuille ou non. C’était notamment le cas de Leïla. Beaucoup l’enviait parce que beaucoup d’hommes, pour ne pas dire tous, se retournaient lors de son passage mais ce n’est pas vraiment à envier. Mais ne passons pas directement au présent mais passons plutôt au passé.

Tout ce qu’elle satire sa mère est qu’elles ont le même prénom mais aussi qu’elle a trépassé durant l’accouchement et , tout comme son père, Leïla s’est retrouvée orpheline d’une mère. Mais à quoi bon ? Elle était très bien avec son père bien que le mystère entourant sa mère restait entier et avait toujours intrigué la jeune fille. Bien entendu, ni son grand-père et encore moins son père ne savaient comment se comporter avec la petite fille. Élever une fille semblait totalement différent d’élever une fille selon eux. C’était une expérience nouvelle certes mais ils s’en étaient assez bien sortis il fallait l’avouer. Leïla aurait pu avoir bien pire comme famille et elle les aimait comme ça bien qu’ils semblaient un peu maladroit et assez protecteurs. Mais la petite fille ne trouvait pas cela dérangeant. Mais la petite famille était heureuse dans cette ferme que Leïla aimait plus que tout au monde. Mais cette heureuse famille eut un membre en moins. La Guerre. h oui la guerre c’est moche, très moche. Leïla avait dix ans à l’époque et son grand-père avait décidé de combattre pour son pays. La Guerre des Clans. Bien entendu, malgré son statut de Dieu, le grand-père de la brune trépassa etc fut un coup dur certes mais beaucoup moins que pour son père. La jeune fille commença à prendre les choses en main bien qu’elle ne pouvait pas faire grand chose autre que d’apporter un café le matin à son papa ou encore l’aider autant qu’elle le pouvait. À quatorze ans, elle commença à apprendre à cuisiner et devint presque excellente en cuisine. Elle faisait cela pour faire plaisir à son père, qu’il se décharge d’un peu de travail et qu’il puisse se reposer. Et au fur et à mesure que les années passaient, la jeune fille avait su se diversifier et faire des plats plus techniques que des pa^tes à la carbonara ou encore des oeufs. Elle essayait de toucher à tout. L’année de ses dix-sept ans, Leïla et son père avaient réussit à trouver un certain équilibre bien que la jeune fille était l’équivalent d’une grenade. Il suffisait de quelques secondes pour qu’elle soit dégoupillée. Mais la même année, Leïla décida d’organiser une fête, la plus belle et grosse fête jamais vu. Oui, elle avait l’habitude de voir les choses en grand. Elle était allée voir son père, lancé du linge sur la table et posa ses mains sur ses hanches, sérieuse et déterminée.

« Papa, il est temps que tu sortes. J'invites des amies ce soir pour faire un party, et tu n'y seras pas. Sors danser papa, ou tu vas finir comme un vieux crouton ! »

Elle n’avait jamais dit être aussi tendre qu’un carré d’agneau, au contraire. Et elle n’était pas venue vers son père pour l’être, sinon elle n’aurait jamais pu faire cette fête. Elle l’avait vu sortir, pour lui laisser leur chez-eux. Leïla avait cru qu’en organisant cette fête, elle aurait un bel avenir concernant ses relations. Mais rien ne s’était passé comme elle l’avait prévu. Elle qui avait tout sous contrôle, qui prenait tout en main dans sa vie, pour la première fois de sa vie elle s’était sentie dépassée par les évènements. Que s’était-il passé ? Ce serait compliqué de tout expliquer… Bon bon okay nous allons voir cela ensemble puisque vous insistez tant. En soit la soirée se passait à peu près correctement au début. Le petit ami de Leïla était présent ainsi que quelques amis, pas une grosse soirée comme on aurait pu croire, tout le monde ne se trouvait pas là mais il y avait une trentaine de personnes si ce n’est plus. Le soirée n’a pas commencé à déraper dès le début, elle a dérapé au fur et à mesure, étape par étape. La première étape ? Deux ou trois personnes ivres qui vomissaient dans les toilettes. Ensuite était arrivée la drogue tandis que Leïla tentait de la faire bannir de la ferme autant qu’elle le pouvait du moins. Et ce n’état pas tâche aisée. Mais le pompon, ou plutôt la cerise sur le gâteau, dut de réaliser que son copain ne l’aimait pas pour elle mais pour sa beauté et qu’il sortait secrètement avec sa soit disant meilleure amie. Cliché n’est-ce pas ? Tellement cliché que Leïla ne voulut pas en croire ses yeux et qu’elle avait jeté tout le monde dehors. Mais ce soir là elle n’avait pas pleuré non. Elle avait refusé de s’effondrer et avait donc décidé de ranger la ferme avant que son père ne revienne et elle n’avait pas craqué non plus quand son père était revenu. Elle n’avait craqué à aucun moment et avait enchaîné relation « amoureuses » sur relations «  amoureuses ». La jeune fille enchaîna rapidement des relations sans sentiments. Aucun homme ne l’aimait pour qui elle était, uniquement pour sa beauté. Mais qui était-elle pour en juger ? Elle en profitait donc sans aucun ménagement. Puis elle décida d’arrêter. Elle en était lassée. Elle entendit, à la liste de tout cela, un an après cette fameuse soirée, parler d’Eden. Un endroit qui serait faîte pour elle, un endroit où peut-être que les filles ne la haïrait pas en un regard, un endroit où certes les hommes la regarderait commun simple bout de viande mais où elle pourrait sans doute être plus libre que dans ce mode où tous les humains étaient coincés. Elle présenta les papiers à son père qui accepta après réflexion, malgré la distance entre la ferme et l’université. Il fallait avouer, vu la distance, que Leïla pensait qu’elle aurait dû convaincre son père plus longuement avant qu’il n’accepte mais c’était sans doute le meilleur pour elle vu ses capacités et au vu du peu d’intégration qu’elle avait réussit à se faire dans ce monde en dehors des hommes.

À l’âge de dix-huit ans, elle entra directement au sein d’Eden mais aussi au sein d’une sororité : les Amazones. Une sororité qui l’avait rebuté mais au final c’était la seule qui n’avait pas ds promesses cul cul la praline ou encore trop… Erk. Oui Erk était une expression qui allait à une majorité des fraternité et des sororité. Bien entendu elle était loin d’être la plus sage de toute et faisait de nombreuses conneries que ce soit seule ou accompagnée. Elle était pourtant une élève assidue bien qu’elle enchaînait les réprimandes de sa doyenne. Mais à vrai dire elle s’en foutait totalement. Elle coucherait avec qui elle veut quand elle veut et où elle veut, elle brûlerait sa chambre si bon lui chante mais rien ni personne ne l’empêcherait s’amuser. Elle était ici pour vivre, pas pour être bonne à mettre dans un couvent. Son père ? Il avait réussit à trouver un endroit où vivre non loin d’elle et elle en était ravie à vrai dire. Ils avaient toujours été tous les deux quoi qu’il advienne et personne ne changerait cela, ils resteraient à deux uniquement Leïla en était persuadée. Son pré restait son unique pillier, son seul repère et il était hors de questions que quelqu’un entre dans l’équation en dehors de son défunt grand père. Il était hors de question qu’une femme rentrer dans l’équation, elle tenait trop à sa vie actuelle pour cela.
Jyn, inspiré du kit d'Awful sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Diana Prince
« Tu voudrais que la société t’acceptes mais tu ne t’acceptes pas toi-même. »
Messages : 93
dollars : 628
Avatar : Gal Gadot
Multi-comptes : Rebecca Jones
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 4 Oct - 17:31
Ah ! Trop génial ! Good luck pour ta fiche !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Leïla C. Butler
« Accepter la routine, c’est accepter de mourir à petit feu. »
Messages : 96
dollars : 596
Avatar : Marie Avgeropoulos
Multi-comptes : Kalanisse Allen & Emily T. Stark
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 4 Oct - 17:33
Merci beaucoup ! c:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Arthur Butler
« Partager le monde n’a jamais été la vocation de l’Homme. »
Messages : 28
dollars : 187
Avatar : Chris Pine
Multi-comptes : Eliott - Jessy - Abi - Valen - Jason - Erika - Scott
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 5 Oct - 17:05
MON BÉBÉÉÉÉÉÉÉÉÉ
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Leïla C. Butler
« Accepter la routine, c’est accepter de mourir à petit feu. »
Messages : 96
dollars : 596
Avatar : Marie Avgeropoulos
Multi-comptes : Kalanisse Allen & Emily T. Stark
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 6 Oct - 13:54
MON PAPOUNINEEEEET !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Adam Estuevez
« Tu voudrais que la société t’acceptes mais tu ne t’acceptes pas toi-même. »
Messages : 67
dollars : 543
Avatar : Elyes Gabel
Multi-comptes : non
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 6 Oct - 17:32
Bon courage pour ta fiche et bienvenue :)


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Leïla C. Butler
« Accepter la routine, c’est accepter de mourir à petit feu. »
Messages : 96
dollars : 596
Avatar : Marie Avgeropoulos
Multi-comptes : Kalanisse Allen & Emily T. Stark
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 21 Oct - 16:01
Merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
S.A.M
Admin
Messages : 140
dollars : 850
Avatar : Rami Malek
Sous-groupes : Simulation Artificielle Mobile
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 15 Nov - 10:39

Bienvenue!


Bienvenue à Eden, Leïla C. Butler.

J’espère que vous vous sentirez en sécurité dans l'enceinte de cette institut. Votre futur est maintenant entre vos mains.

L’extérieur est dangereux, il va de soi. Mais parmi nous, vous pourrez vous préparez au pire.

À partir de maintenant, vous faites partie des Amazones. Faites bien gaffe où vous mettez les pieds dès à présent !

Vous allez devoir passer votre Bizutage pour vous intégrer officiellement dans votre fraternité. Pour plus de question, concernant votre bizutage, vos défis, vous pouvez MP Ruby Quinn, qui remplace votre présidente pour le moment.

N’oubliez pas d’aller créer votre fiche de liens et de vous recensez dans les registres.

Bienvenue dans votre sous-forum. C'est ici que se trouve votre fiche de présentation. C'est également ici que vous posterez votre fiche de liens et votre fiche de RP !

Si vous avez besoin d'aide pour vous trouver des contacts dans un but quelconque, les admins se feront un plaisir de regarder quels personnages pourraient avoir des affinités avec vous.

Le flood vous est aussi ouvert pour des moments de détente et de rigolade.

Nous vous souhaitons un beau séjour parmi nous, et nous espérons que vous vous plairez ici.

S.A.M

Awful pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Abygaël White
« Le plus fort survivra. »
Messages : 192
dollars : 1176
Avatar : Katy Perry
Multi-comptes : nope
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 18 Nov - 15:00
bienvenue en retard !


Lil' princess:
 

Sometimes I'm like a child, but I'm proud of it:
 

One day I would be strong:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eden :: Inscriptions :: Salle commune :: ➤ Amazones :: Leïla C. Butler-
Sauter vers: