Eden


 :: Lac Moraine :: Sororité Amazones :: ➤ Bureau de Wonder Woman Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Interview de Wonder Woman ! (ft. Diana.)

avatar
Rarity Lewis-Strange
Élite Novice
« La victoire, c'est de continuer à se battre »
Messages : 298
dollars : 2272
Avatar : Sarah Marie Karda
Multi-comptes : //
Sous-groupes : Membre du journal étudiant
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 1 Nov - 14:24
❝Interview de Wonder Woman!❞A moi le Pullitzer!Rarity n'était pas peu fière d'elle. Elle avait réussi à obtenir une rencontre avec la grande Wonder Woman en personne pour sa rubrique dans le journal étudiant. D'accord, dans les faits ça avait été assez facile, alors qu'elle séchait sur son sujet du mois elle avait croisé la doyenne et qu'elles avaient un peu discuter, la jeune sorcière lui avait demandé presque sur un coup de tête si elle accepterait de répondre à quelques questions pour le journal d'Eden, et la super-héroïne lui avait proposé de venir la voir dans son bureau cet après-midi. Mais tout de même, ce n'était pas tout le monde qui avait cette chance d'un tête-à-tête avec la princesse des Amazones, Rarity était même sûre qu'à une époque des journalistes auraient tué pour ça. D'ailleurs, en l'honneur de cette occasion, elle avait enfilé une de ses plus belles robes, sa fameuse robe Tardis! Car Diana Prince était une femme magnifique comme elle en avait rarement vue, (presque) aussi belle que sa grand-mère, et quand on savait toute l'admiration que Rarity portait à Clea, ce n'était pas peu dire. Elle voulait donc être à la hauteur, et cela passer par une jolie tenue.

C'est donc toute joyeuse qu'elle franchit le peu de distance qui séparait la fraternité (même si elle préférait le terme adelphité, conviction féministe oblige) Superman de la sororité Wonder Woman, et qu'elle alla frapper à la porte du bureau de celle-ci. Elle lui sourit lorsqu'elle ouvrit la porte et la laissa entrer.
   
Bonjour, merci beaucoup de me recevoir! Je sens que le journal du mois prochain va cartonner grâce à vous!

En tout cas, Rarity ferait tout pour. Elle sortit de son sac son appareil photo et son enregistreur vocal qu'elle posa sur le bureau avant de s'asseoir devant celui-ci. Afin de ne pas faire de perdre temps à son interlocutrice qu'elle soupçonnait être très occupée, elle rentra directement dans le vif du sujet, et lui expliqua sa façon de procéder :

J'ai pour habitude d'enregistrer les personnes que j'interview. Cela me permet de ne pas avoir à prendre de notes, ce qui casse un peu la discussion je trouve. J'efface l'enregistrement quand le journal sort et je ne le fais écouter à personne. Je pourrais vous envoyer une copie de l'enregistrement si vous le souhaitez, ainsi que la première version de l'article que je vais faire, afin que vous me disiez s'il y a des choses que vous voulez que j'efface ou que je modifie. Aussi, j'aimerai bien prendre une photo de vous à la fin, si ça ne vous dérange pas. Cela vous va?
©️ 2981 12289 0


Dust and starlight.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Diana Prince
« Tu voudrais que la société t’acceptes mais tu ne t’acceptes pas toi-même. »
Messages : 93
dollars : 628
Avatar : Gal Gadot
Multi-comptes : Rebecca Jones
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 3 Nov - 21:06
Au cours de la matinée, Diana quitta son bureau pour se balader sur le campus. Cette habitude lui avait déjà rendu service car elle se rendait plus disponible et accessible pour les élèves qu'assise derrière son bureau et elle pouvait intervenir en cas de soucis. La brunette s'était déjà interposée dans une bagarre entre filles. Sa présence avait été d'autant plus requise qu'une élève de sa sororité était impliquée. La jeune femme n'aimait pas jouer ce rôle de femme dure voir impitoyable. Pour autant, certains jeunes avaient besoin d'être recadré pour continuer sur la bonne voie.

Durant sa balade dans les couloirs, Diana rencontra une jeune fille blonde qui faisait partie de la fraternité des Supermans. Rarity lui parla du journal de l'école pour lequel elle écrivait. Elle n'arrivait à priori pas à trouver un sujet car la jeune fille demanda à Diana une interview. La princesse n'y voyait pas grand intérêt mais si cela pouvait faire plaisir à la jeune fille, cela ne lui occuperait pas une après-midi entière. Elle proposa donc à la jeune Superman de passer à son bureau l'après-midi même pour qu'elle réponde à ses questions.

L'après-midi arriva rapidement et on frappa à la porte de Diana. La jeune femme alla ouvrir et indiqua à Rarity de s'installer à son bureau. Elle fit le tour de ce dernier pour s'asseoir dans son fauteuil. La jeune fille avait l'air très emballée à l'idée de réaliser cette interview. La blondinette sortit un appareil photo ainsi qu'un enregistreur vocal. Organisée, Rarity alla droit au but en expliquant comment leur rencontre allait se dérouler. La jeune fille était très professionnelle et Diana appréciait beaucoup cela.


Je veux bien jeter un oeil à ton article avant sa publication. Par contre, une copie de l'enregistrement ne sera pas nécessaire je te fais confiance. Concernant la photo tant que tu ne la diffuses pas en dehors du journal et si tu pouvais la supprimer après cette utilisation ça serait parfait.

Diana savait que les photos étaient une preuve de son immortalité. Elle s'en était déjà rendue compte avec cette fameuse photo où elle se trouvait aux côtés de Steve et du reste de leur bande. Ce souvenir ramena la jeune femme bien loin en arrière. Elle chassa rapidement cette pensée de son esprit. Son attention se reporta sur Rarity afin que leur entretien puisse commencer.

Alors je t'écoute, quelles sont tes questions ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rarity Lewis-Strange
Élite Novice
« La victoire, c'est de continuer à se battre »
Messages : 298
dollars : 2272
Avatar : Sarah Marie Karda
Multi-comptes : //
Sous-groupes : Membre du journal étudiant
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 4 Nov - 9:29
❝Interview de Wonder Woman!❞A moi le Pullitzer!Rarity fit une légère moue quand Diana demanda la destruction de la photographie. La jeune femme aux cheveux blancs aurait bien aimé pouvoir la garder avec toutes les autres qu'elle avait fait, sans compter qu'en détruire une lui répugnait vraiment. Mais elle n'irait pas contre la volonté de l'amazone de vouloir contrôler son image, ce serait bien trop irrespectueux.

Je n'aime pas abîmer des photos, donc je vous enverrais l'original en souvenir de ce petit quart d'heure de célébrité. Vous en ferez ce que vous voudrez.

Peut-être que la brune serait contente d'avoir un souvenir tangible de ce moment plus tard. Sentant que l'interview en lui-même pouvait enfin commencer, elle prit en main l'enregistreur vocal. Mais avant de l'actionner, elle lâcha une dernière précision:

Je ne vais pas vous interroger sur votre passé en tant que Wonder Woman,
tout le monde a entendu parler de vos exploits. Ce qui m'intéresse, c'est la Diana Prince d'Eden.


Après tout, c'était pour le journal universitaire, autant rester dans ce thème. Et elle était sûre qu'il y avait suffisamment de choses à raconter pour faire un article très intéressant, tout simplement parce que son 'sujet' l'était. Elle enclencha enfin le bouton de l'appareil, et une petite lumière rouge s'alluma, signe que l'enregistreur tournait. Elle le reposa sur le bureau (elle avait la manie d'illustrer ce qu'elle disait avec ses mains, elle préférait donc les garder libre) et commença:

Tout d'abord, pouvez-vous rappeler à nos lecteurs et lectrices les fonctions que vous occupez au sein de notre université, et nous raconter comment vous avez rejoint l'équipe d'Eden ?

©️ 2981 12289 0


Dust and starlight.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Diana Prince
« Tu voudrais que la société t’acceptes mais tu ne t’acceptes pas toi-même. »
Messages : 93
dollars : 628
Avatar : Gal Gadot
Multi-comptes : Rebecca Jones
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 4 Nov - 20:42
Diana fut légèrement surprise par la maturité de son interlocutrice. Rarity lui fit comprendre que détruire des photos lui était difficile étant donné que cela représentait son travail et donc son engagement dans cette activité. Pour autant, pour respecter la demande que l'amazone lui avait fait, cette dernière s'engageait à lui remettre l'original une fois la publication faite. Cette remarque donna l'idée à Diana de prendre la photo en compagnie de la jeune fille. Une photo seule n'était pas un souvenir  à ses yeux, ce sont les personnes qui l'entourent qui créent le souvenir à ses yeux.

Diana eut envie de rire lorsque la jeune fille parla de "quart d'heures de célébrité". Beaucoup de gens la voyaient comme une célébrité, les autres la voyaient comme une menace. La jeune femme n'avait jamais compris ce besoin humain presque vital de se comparer aux autres et de paraître meilleur que les autres. A chaque fois que des humains se disputaient, se rabaissaient ou profitaient d'une situation à l'encontre de quelqu'un, Diana avait un pincement au coeur à l'idée du ressenti de celui qui avait échoué ou qui était ciblé.

La princesse des Amazones fut surprise par la remarque de la jeune fille. Rarity souleva ses exploits qui ne seraient pas abordés dans cette interview. Diana n'avait jamais vu ses actes comme des exploits mais comme l'accomplissement de son devoir. Mais surtout, la suite de sa réplique la surprit légèrement. La jeune fille pensait-elle réellement que l'Amazone avait un rôle si important en ces lieux ? C'est alors que la jeune fille se pencha légèrement afin de démarrer son enregistrement.

Diana était vraiment impressionnée par le professionnalisme avec lequel Rarity accomplissait cette entrevue malgré le fait que cela ne soit que pour un journal universitaire. Elle reposa l'enregistreur allumé sur le bureau et lui posa sa première question. La question était simple. Cette question d'introduction classique était nécessaire pour ce type d'entrevue d'après Diana. La jeune fille ne devait pas faire cela pour la première fois. De plus, cela se voyait qu'elle était préparée a minima malgré que cette rencontre fut programmée quelques heures auparavant, plus tôt dans la journée.


J'ai intégré l'équipe d'Eden en tant que doyenne de ma sororité. Il est vrai que j'ai eu la chance de pouvoir chaperonner une sororité toute entière.

Diana  faisait appel à ses souvenirs. Même si ces faits étaient assez récents, elle voulait faire en sorte de s'en rappeler très clairement. Il ne fallait pas oublier que la mémoire de l'Amazone comportait une quantité de souvenirs bien supérieure à n'importe qui du fait de sa longévité.

Il est vrai qu'entre la guerre qui a eu lieu et l'incident avec Charles Xavier, nous nous sommes tous retrouvés dans une impasse. J'ai commencé à aider toutes les personnes que je croisais et qui se trouvaient dans la même situation. Certains jeunes étaient très confus voir désemparés. J'ai fait ce que j'ai pu à ce moment-là pour leur venir en aide.

A cette époque, si Diana avait connu l'existence d'Eden, elle aurait conduit tout le monde dans ce lieu propice à leur sécurité. Malheureusement, elle apprit son existence que quelques temps après c’est pourquoi elle n'a pas contribué à la création de l'institut Eden. Pour autant, elle faisait tout aujourd'hui pour aider ses jeunes à évoluer dans ce monde cruel que les hommes avaient créés.

Je suis arrivée ici dès que j'ai eu connaissance de l'existence de cet endroit. J'ai alors pris le poste de doyenne de ma propre sororité. A l'heure actuelle,  j'accompagne les élèves d'Eden au sein de l'établissement. Je me rends disponible et à leur écoute lorsqu'ils en ont besoin et je pars parfois en recrutement pour proposer à des jeunes surdoués livrés à eux-même de venir nous rejoindre ici.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rarity Lewis-Strange
Élite Novice
« La victoire, c'est de continuer à se battre »
Messages : 298
dollars : 2272
Avatar : Sarah Marie Karda
Multi-comptes : //
Sous-groupes : Membre du journal étudiant
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Nov - 16:57
❝Interview de Wonder Woman!❞A moi le Pullitzer!Rarity eut un sourire en la voyant amusée par l'expression warholienne Il était vrai que des quarts d'heure de célébrité, Diana Prince en avait déjà eu beaucoup. La jeune femme lui laissa le temps de chercher ses mots, sentant qu'elle avait à cœur de donner la réponse la plus juste possible, ce que la journaliste en herbe apprécia. Elle n'avait pas eu le temps de creuser plus que ça son sujet avant de venir, à cause du peu d'heures qu'elle avait eu pour le préparer, et elle fut donc surprise d'apprendre que ce n'était pas Wonder Woman elle-même qui avait fondé la sororité qui portait son nom. Ce qui était logique après réflexion, certains des super-héros qui avaient donné leur nom aux fraternités d'Eden étant morts avant la création de l'université. Mais elle faudrait qu'elle se renseigne pour savoir pourquoi il n'y avait pas une fraternité non-mixte réservée aux hommes du coup. Elle rebondit sur ça.

Et qu'avez-vous ressenti en découvrant à votre arrivée ici que l'on avait créé une sororité à votre nom? Qui est, toujours pour rappel, la seule d'Eden, en votre honneur et en l'honneur du principe de non-mixité propre à votre peuple. De savoir que vous êtes un modèle pour ces étudiantes, que l'on appelle parfois entre étudiants les Wonder Women, ou les Amazones?

Rarity nota aussi mentalement de lui demander une fois qu'elles auraient fait le tour de la sororité de l'interroger sur le recrutement des jeunes surdoués dont Diana venait de parler. Elle aurait pu le faire tout de suite, mais elle préférait traiter un sujet à la fois, pour plus de clarté. Elle n'avait pas la prétention de faire du travail de pro, d'ailleurs elle ne souhaitait pas le devenir, mais elle avait à coeur de faire de son mieux dans tout ce qu'elle apprenait, et elle avait un devoir de professionnalisme envers les personnes qui acceptaient ses interview, les autres membres du journal d'Eden, ainsi que de ses lecteurs et lectrices. Autant dire qu'elle prenait sa tâche très au sérieux.
©️ 2981 12289 0


Dust and starlight.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Diana Prince
« Tu voudrais que la société t’acceptes mais tu ne t’acceptes pas toi-même. »
Messages : 93
dollars : 628
Avatar : Gal Gadot
Multi-comptes : Rebecca Jones
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 12 Nov - 14:42
Au cours de ses réponses, Diana constata que la jeune fille semblai se satisfaire de ses réponses. Cela n'était pas plus mal même si l'amazone n'aurait pas changé ses réponses pour faire plaisir. Le mensonge n'avait jamais aidé personne à ses yeux. Même si la vérité pouvait être cruelle, plus elle était en retard et plus le mal fait était important. La brune n'avait que trop souffert de certains mensonges avoués ou non d'ailleurs, conscients ou pas. 

La question suivante fut en lien avec sa sororité de nouveau. Il est vrai que lorsque Diana avait entendu parler de l'institut Eden, elle ne connaissait aucun détail sur l'organisation ni sur le pourquoi ou encore le comment s'était arrivé. La seule chose qui était sûre c'est que ses plans avaient changés dès qu'elle avait eu connaissance d'Eden. L'amazone s'était mise à faire des recherches et à prendre contact avec ses connaissances pouvant avoir accès à des membres de l'institut d'Eden.


Il est vrai que l'autorisation de créer ma propre sororité, une fraternité réservée aux femmes, m'a très vite été accordé.

Il est vrai cependant que l'existence des fraternités ne lui avait été révélé qu'à son arrivée par S.A.M. La jeune femme avait donc demandé que l'une des fraternités soit une sororité à son nom et dont elle s'occuperait dans l'optique de créer une nouvelle forme d'amazones. Elle serait donc constituée uniquement de femmes à l'image des amazones d'où provenait Diana. Les élèves qui finissaient dans sa fraternité était des femmes fortes et indépendantes ou bien des femmes qui aspiraient à le devenir.

La jeune étudiante aborda le modèle que Diana était pour ces élèves qui avaient intégré sa sororité. Il est vrai que la brune avait déjà eu l'occasion de voir la réaction des élèves lors de son passage dans les couloirs ou lorsque c'était Clark. Comme si leur passé les avait élevé au rang des dieux. Certes, la jeune femme était une demie-déesse et Clark un kryptonien ce qui signifiaient qu'aucun d'eux n'était humain. Pour certaines personnes, cela signifiaient également que tous les êtres sortants de la normale pouvaient être dangereux.


Ma volonté est d'accompagner et d'aider les élèves de ma sororité mais également tous les élèves d'Eden dès que le besoin s'en fait ressentir pour eux. Je souhaite que ma longue expérience puisse aider la moindre personne. J'espère juste que les élèves de ma sororité ne se vexent pas de ces surnoms.

Diana finit sa dernière phrase sur un léger rire pour détendre l'atmosphère. La brune voyait bien que la jeune fille était consciencieuse et concentrée sur son travail. Pour autant, l'amazone ne se voyait pas comme un sujet passionnant, encore moins au point de donner son nom à sa sororité.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rarity Lewis-Strange
Élite Novice
« La victoire, c'est de continuer à se battre »
Messages : 298
dollars : 2272
Avatar : Sarah Marie Karda
Multi-comptes : //
Sous-groupes : Membre du journal étudiant
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 13 Nov - 17:30
❝Interview de Wonder Woman!❞A moi le Pullitzer! Rarity commençait à se rendre compte que Diana paraissait ignorer à quel point elle était extraordinaire, et son dévouement pour les autres, et ses exploits incroyables. Ou alors elle n'y prêtait aucune importance. Dans les deux cas, la jeune sorcière ne pouvait avoir que plus d'admiration pour elle. Elle était de l'avis que les vrais héros, et les vraies héroïnes, étaient ceux et celles qui l'étaient car c'était la chose à faire. Que s'iels ne l'étaient pas, personne d'autre ne le serait à leur place. Comme les sorciers qui travaillaient au temple, comme les héros qui avaient donnés leur nom aux fraternités d'Eden, comme les membres de l'Elite et ses camarades de l'Elite Novice. Tous ces héros qui étaient autant de modèles ou ces compagnons dont elle était fière d'avoir la chance d'agir à leurs côtés. Doucement, elle corrigea ce qu'elle devina être une boutade, bien qu'elle n'en soit pas tout à fait sur vu la modestie qu'avait affiché la princesse des Amazones jusque là.

Je crois qu'elles en sont plutôt fières. Je le serai à leur place.

Puis, se rendant compte que cela pouvait être mal interprété, comme elle était elle-même une Superman (et heureuse de l'être), elle s'empressa de rajouter:

Même si je suis très satisfaite de ma fraternité et de ses valeurs bien sûr! D'ailleurs, en parlant de valeurs, qu'elles sont celles que vous voudriez transmettre aux étudiantes dont vous avez la charge? Et que répondriez-vous aux quelques abrut... personnes qui pensent que votre sororité est un repère de féminazis, si vous me pardonnez l'expression, détestant les hommes et se pensant supérieures à eux et que vous les encourager dans cette voie-là?
 
Ce jour de discours était très rare, sans compter qu'elle avait volontairement grossi le trait, mais elle avait bel et bien entendu ce genre de rumeurs, et elle était vraiment curieuse d'avoir son avis de la doyenne de la sororité. Rarity était sûre qu'elle saurait apporter une réponse pleine de sagesses qui sauraient balayer ce type d'assertions ridicules.

©️ 2981 12289 0


Dust and starlight.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eden :: Lac Moraine :: Sororité Amazones :: ➤ Bureau de Wonder Woman-
Sauter vers: