Eden


 :: Personnages disparus :: Laura Howlett Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

I'm New Wolverine ~ Laura

Invité
Invité
Sam 1 Avr - 1:25
Invité

Laura Howlett

I'm New Wolverine. I'm your nightmare.


Nom : Howlett, j'ai repris le nom de famille de mon père, bien que je l'ai connu que quelques jours, je peux affirmer que c'était un grand homme.
Prénom : Laura, c'est comme ça que l'infirmière m'appelait, sinon je devrais dire que je m'appelle X-23.
Âge : 19 ans.
Date de naissance : 05 Octobre 2020, le jour et le mois reste incertain.
Situation familiale : Célibataire, mais comme mon père je ne dis pas non à quelques escapades nocturnes.
Orientation sexuelle : Bisexuelle, le corps d'une femme est aussi attirant que le corps d'un homme.
Descendant de / Génération / Héritage de quel pouvoir si pouvoir il y a : James Howlett aka Logan ○ Fille de Wolverine ○ Facteur guérisseur et régénérateur, vieillissement ralenti, squelette et griffes en adamantium aux mains comme aux pieds, sens hyper-développés, force extrême, forte endurance, grande agilité et vitesse de réaction forte, comme mon père en somme.
Groupe : Wolverine ou WonderWoman.
Avatar : Danielle Campbell

Anecdotes
Encore un dur matin. Ce matin, où je sens qu'on va encore m'ouvrir chaque membres de mon corps pour faire leurs stupides expériences. Je ne veux pas sortir de mon lit, pour une fois que je ferme l'oeil, ils ont pas le droit de me faire tant de mal, du moins, c'est ce que l'infirmière, Gabriela, me disait. Elle semblait choquée par mon traitement de chaque jour. Elle surveillait mes guérisons, elle espérait à chaque fois qu'elles ne s'infectent pas, mais mon gêne fonctionnait très bien. Ce matin, Gaby vient me chercher, mais avant de sortir de la chambre, elle se met à pleurer, et me demande de me cacher. Je ne comprenais pas, jusqu'à ce que je vois un militaire du labo tuer un de mes camarades devant moi... Prise de panique, mes griffes sortent et je saute sur le militaire, le tuant sauvagement sans pour autant prêter attention autour de moi. Mais, alors que j'allais m'occuper de Donald Pierce, quand je me prend sa main en fer dans le visage, je tombe au sol surprise et lorsque je relève les yeux, il me tire une balle dans l'abdomen, les  cris de Gaby se font entendre derrière et PAF.

Je me réveille de ce cauchemar, griffe dans le matelas, en sueur.

Caractère

Moi ? On a tendance à me juger instable. Je peux rigoler avec vous pendant quelques minutes et vous planter dans la minutes qui suit. J'ai hérité du caractère bestial de mon père j'imagine, tout le temps sur la défensive, la méfiance et à lutter contre l'envie de tuer le moindre abruti. Je ne suis pas une héroïne et pourtant, certain pourrait me voir comme telle. Je me qualifie d'indépendante, ni pour le bien, ni pour le mal, je suis mes principes, mes réflexe ainsi que mon instinct, bien que je décide de poursuivre ma vie dans le but d'être dans l'élite, en l'honneur à Logan, mon père. Bref, vous l'aurez compris, comme mon paternel, je suis nerveuse et incontrôlable et surtout bestiale. Sur tous les plans, sexuels, au combat, dans ma façon de parler, de regarder, de faire. Je suis plus un animal qu'une humaine. Si vous vous méfiez de Logan, dîtes vous que malgré mon jeune âge, j'ai tué plus de personne que lui, si je suis dans cet institut ce n'est pas anodin, c'était premièrement pour écouter des paroles sages de mon père. "Si tu tue des personnes mauvaises, tu es tout aussi mauvaise qu'eux." J'essaie donc, de contrôler mes colères, dans l'espoir de faire partie de l'élite un jour. Mais deuxièmement pour assurer que le projet Eden fonctionne comme Charles Xavier, une légende mutante que j'ai eu la chance de rencontrer dans ma jeunesse, l'aurait voulu, il était un grand homme, plein de sagesse et de force. Je suis aussi très peu bavarde. Certaines personnes pensent que je suis muette, ce qu est drôle dans l'ensemble.  Au moins, quand j'ouvre la bouche pour dire ce que je pense avec des mots coupants, on  ne sait jamais trop quoi me répondre. Et cela, j'aime !

black pumpkin




Derrière l'écran
Pseudo : Bubus
Prénom : Sarah
Âge : 17ans
Pays : France
Fréquence de connexion : Chaquee jour normalement
Inventé ou scénario : Inventé mais... inspiré de Logan
Commentaires : "Oui je le veux"
black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Sam 1 Avr - 1:26
Invité

Histoire




Je ne sais pas tellement par où commencer puisque mon commencement reste inconnu.
Enfin... J'ai été fabriquée et non conçue par un homme et une femme comme la plupart des Hommes dans ce monde. Mon lieu de naissance est un laboratoire au coeur du Mexique. Mon créateur m'a fait à base du gêne du grand Wolverine. Dans quel but ? Faire de moi et des autres enfants fabriqués là-bas des tueurs sans âmes et sans coeur. Mais, nous étions des enfants, et la compassion fait partie de nous, alors en voyant qu'au bout de neuf ans leur expérience n'a pas fonctionné, ils ont prévu une exécution collective. Quoi ? Je vais trop vite ? Il faut que je vous raconte ce qu'on nous faisait endurer là-bas ? Vous voulez vraiment savoir ? Bien, comme vous voulez, on va donc commencer par ça.

Je vous ai donc expliquer la raison de ma fabrication, je ne vais pas me répéter, alors je vais vous expliquer plutôt comment ils ont essayé en vain de nous contrôler.

Chaque jour, nous devions suivre une sorte d'entrainement, de perfection de nos dons. Ils nous mettaient dans des mises en situations, et dés que quelques choses n'allaient pas, on avait le droit à des multiples opérations, ils nous charcutaient, clairement, c'était ce mot là.  Par exemple, ils avaient pas prévu que, moi, la descendante de Wolverine, j'ai des griffes aux pieds, et ceux-là ne leurs plaisaient pas. Alors j'avais eu le droit, une fois par semaine, à une torture, cette torture consistait à me les couper. Bien sur, ils me les coupaient en prime avec de l'adamantium chaud, car en plus d'avoir le gêne de mon père, ils ont aussi recouvert mon squelette de ce métal toxique. Pour tout vous dire, le gérant du projet Transigen, descendant de William Stryker oui, le salaud qui a empoisonné mon père avec de l'Adamantium, le soit disant docteur Zander Rice, avait une seule et unique optique. La même que Stryker soit dit en passant. Tous nous détruire, nous, les mutants, du moins eux... Je ne peux pas dire que je suis une mutante en réalité, je ne suis qu'une petite chose qu'on a construit pour détruire le monde. Il faut savoir que j'avais cette opération, une fois toutes les semaines, car comme mon père, mon corps se régénère, et mes griffes font parties de mon corps, alors elles repoussaient, encore et encore.

Vous voulez un secret ? Ils ne m'endormaient pas pour me les couper. Vous voulez une image plus explicative ? Imaginer qu'on vous coupe le pied, sans vous endormir lentement, et une fois par semaine.

Et comme s'ils allaient s'arrêter là... Ils n'étaient pas satisfaits, je guérissais et ça ne leur plaisait pas alors, lorsque j'avais sept ans, ils ont embauché une infirmière du nom de Gabriela. Très penché sur les x-men, elle avait fait beaucoup de lien entre les BD et la belle et courageuse Mystic. Ils l'ont embauché pour qu'elle veille sur moi, surtout sur les blessures qu'ils allaient m'infliger. Ils voulaient me retirer mon don de régénération et croyez bien que je n'avais pas mon mot à dire, chaque jour, je me levais, un garde venait me chercher, m'emmenais dans cette salle maudite, et chaque jour,
ils m'ouvraient un membre et me percer les os afin de retrouver et de retirer ce gêne de ma moelle osseuse. Je peux vous dire que ça fait un mal de chien. Croyez vous que j'étais endormie là ? Hey, le but était de nous rendre sans coeur, alors pourquoi nous ménager. Gabriela regardait mes blessures à la fin de chaque opération, elle était inquiète pour moi, elle me traitait comme une mère pouvait traiter sa fille. Mais ce n'était pas ma mère, je n'ai pas de mère.

Ce petit manège dure deux ans, avant qu'ils finissent par abandonner. Cependant, j'étais loin de me douter qu'au lieu de me lever pour ma énième opération douloureuse, je me levais pour une exécution de mes amis et moi-même. Gabriela était venu me réveiller les larmes aux yeux, je comprenais que quelques choses n'allaient pas, mais je ne savais pas quoi, de plus mon instinct me disait de méfier de tout le monde aujourd'hui. C'est ce jour là, bien que je venais soit disant d'avoir neuf ans, que j'apprend à toujours faire confiance à mon instinct. Je suivais Gabriela hors de ma chambre quand au moment où je passe le seuil de la porte, je vois un de mes camarades se faire tuer de sang-froid par un garde. Je panique et laisse mon instinct me guider plantant mes griffes en métal dans son cou. Alors qu'il tombe lourdement sur le sol, je retombe, quant à moi, sur mes deux pieds, mais quand je me retourne, un garde me tire dans l'abdomen, je tombe sur le sol perdant du sang. Ce qui était illogique... ( Gaby m'explique plus tard qu'ils avaient touché mon gên de régénération et qu'ils fallait du temps pour que je guérisse cette fois là, mon corps travaillait pour guérir mon gêne en priorité.) Puis, je perd connaissance.

Quand je me réveille j'étais sur la banquette arrière d'une voiture, ma plaie dans l'abdomen avait disparu, je me redresse pour regarder qui conduisait, et je vois Gabriela. Je me sentais en sécurité mais j'avais peur pour Rictor et les autres. L'objectif de ma mère de substitution était de retrouver Logan Howlett avant qu'ils nous retrouve et qu'ils
nous tue. Gaby finit par le retrouver, mais vous le connaissez, si grincheux et si solitaire,
il nous envoie gentiment aller se faire foutre. Ma première impression n'avait pas été la bonne, j'ai donc commencé par m'en méfier fortement. Il ne voulait pas nous aider, et Gaby ne pourra nous cacher bien longtemps, j'en avais conscience mais je ne disais rien, je me contentais de la suivre.

Un jour, elle l'a piégé, elle avait simplement demandé un chauffeur. Oui, car pour payer le traitement du professeur X, Logan était devenu chauffeur de Limousine, alors Gaby en avait joué. Et lorsqu'il est venu, elle l'a fait entré dans la chambre de l'hotel, je faisais semblant de dormir, écoutant s'il allait refuser de nous aider encore une fois ou non. Gaby lui explique qu'ils vont nous trouver, que je suis en danger, qu'il doit nous aider. Qu'elle le paierait. D'ailleurs, elle lui donne tout de suite la moitié de l'argent et nous informe qu'il viendra nous chercher demain matin à la première heure. Ravie qu'il nous aide, je m'endors.

Malheureusement, ma nuit fut courte. Gaby me réveille paniquée et m'ordonne de sortir par derrière, chose que je fais sans broncher. Je m'attendais à ce qu'elle me suive, mais elle ne me rejoint pas, et au bout de dix minutes, j'entend un coup de feu provenir de la chambre que je venais de quitter. Regardant par la fenêtre, je me rend compte que qu'ils venaient de tuer Gaby. Je me cache, alors qu'ils finissent par partir, et une autre voiture familière arrive peu de temps avant le lever du jour. Je monte dans le coffre de la limousine de Logan. Et je ne l'ai plus quitter. Il avait mis du temps dans la chambre, il avait surement trouver Gaby, son téléphone et le reste de l'argent. Je le vois revenir et reste cachée.

Nous arrivons dans un endroit que je ne connaissais pas, et c'est Caliban qui me trouve dans le coffre. Logan voulait me ramener en ville mais Charles l'en empêche, nous discutions par télépathie, enfin... Il me parlait dans ma tête, et je lui répondait en pensant. Il était un grand homme, il a peu près le même don que Rebecca, ça me plait et me met en confiance, je l'autorise à lire mon passé, chose qu'il fait quand, Caliban me sert des céréales, je m'en souviendrai, ce personnage très pâle, qui se cachait du soleil comme un vampire dans les histoires de Gabriela.

Vient un moment d'agitation, j'avais tout de suite compris que Transigen m'avait retrouvé vu le regard plein de reproche de Logan. Je gardais mon visage fermé et je continuais de me demander si j'allais vivre en paix un jour, tout en continuant de manger mon bol, sans m'affoler, alors que Logan met Charles dans sa voiture, voulant partir. Mais, ils l'encerclent, et l'empêche de fuir, lui demandant plusieurs fois où j'étais, Charles qui demandait à Logan de m'emmener. En fait, Logan était persuadé que les mutants n'existait plus et Charles tentait de lui expliquer que pourtant... j'étais là. Une dizaine d'hommes rentrent dans le bâtiment, j'étais assise, et je me contente de me lever calmement, le dix hommes face à moi. Je ne comptais pas me faire tuer là, je comptais me battre, d'ailleurs, j'avais repéré le plus gradé. Je sors mes griffes et je pouvais déjà voir leur père sur leurs yeux. J'attaque, dehors, vous ne pouvez entendre que les cris des hommes. Puis attrapant mon bol de céréales, et la tête de plus gradé que j'avais découpé, je sors.

Je marche jusqu'à Donald Pierce, un cyborg. Et lui lance la tête à ses pieds puis prend une bouché de céréales, j'avoue c'était de la provocation. Avant de faire son entrée fracassante, Donald avait capturé Caliban, qui avait pour but de le ramener en ville assommé par Logan, ce que je ne savais pas c'est que Donald était déjà venu ici.

Une bataille s’enchaîne, on me tire dessus, mais mon corps expulse les balles avant que je sorte mes griffes et commence à sauter sur les gardes les tuant. On peut entendre Charles dire à Logan que je suis comme lui, que je suis sa fille. Je fus surprise de voir qu'il m'aide en venant me chercher en voiture, je monte dans la voiture et tue deux trois hommes accroché à la limousine. Nous étions partis sur les routes. Fuyons, direction Eden, lieu que Gabriela avait parlé à Logan, là ou Rictor, Rebecca et tout mes amis m'attendaient.

Sur la route, nous nous sommes arrêter faire du shopping, pour changer de vêtement, nous avons changer de voiture et surtout nous avons regardé un film dans l’hôtel, un film vieux de cent ans, enfin, c'est ce que m'avait confié Charles, un grand-père pour moi, je l'appréciais beaucoup. Logan m'avait confié de lui donner son traitement pendant qu'il allait chercher une nouvelle voiture, mais j'ai oublié de lui donner, et il a fait un crise, un son strident s'est emparé de nos tête, et juste au bon moment car ils nous avaient retrouvé, et ça les a stoppé, Logan arrive, j'admirais sa grande force mentale, j'espérais un jour avoir la même. Il tue quelques gardes en passant, il arrive difficilement près de Charles et lui donne son traitement, le son strident s'arrête et j'en profite pour me jeter sur l'un d'eux, le tuant sans scrupule.

Nous partons ensuite d'ici. Sur le chemin, nous rencontrons des gens qui avaient perdu leur chevaux sur l'autoroute, de belle bête que Charles arrive à calmer à faire remonter dans leur remorque, j'avais été impressionné. Logan, lui, les avaient aidé à sortir la voiture du trou, et pour nous remercier ils nous avaient loger pour la nuit. Des gens bien, mais qui ont perdu la vie à cause de nous. Alors que l'eau avait été coupé, Logan et le père de famille sont allés rouvrir le point d'eau. En attendant, ils sont arrivés et ont lâché x-24 qu'on a confondu avec Logan. Charles s'excusait auprès de celui qu'il pensait être Logan dans la nuit, mais, je comprend que ce n'est pas lui quand x-24 plante ses griffes dans la poitrine de Charles. Je lui saute dessus, alors qu'il me repousse assez facilement, je m'assomme contre le mur. Alors qu'il tue toute la famille. Logan arrive, mais x-24 était déjà dehors, prenant le vieillard dans ses bras pour le déposer à l'arrière du camion dans l'espoir qu'il survive, je m'étais réveillée de mon inconscience et me relève. Une bataille x-24/Wolverine s'entame. A ce moment là, je ne savais pas quoi faire. La bataille fut longue, je voyais Logan se détruire de plus en plus.

Un véhicule explose, en m'approchant, je me rend compte que c'est Caliban qui s'est fait exploser. Zander tente d'arrêter x-24, mais sa création se retourne contre lui au premier abord, nous, on a pris la fuite. Plus que deux, après deux heure de routes, Logan s'arrête, et va dans la forêt, je ne comprenais pas ce qu'il voulait. Après quelques minutes de marche, il creuse un trou, va chercher Charles et l'enterre, il s'effondre devant sa tombe et plante ses griffes dans la terre avant de s'évanouir, il avait perdu trop de sang, et c'était pris une griffe d'Adamantium dans le coeur, la seule chose qui pouvait le tuer. J'avais eu très peur pour lui, mais par chance, un vétérinaire n'était pas loin et était très fan de lui. Alors, il l'emmène, j'étais dans la salle d'attente lorsqu'il le soigne. Logan finit par se réveiller, et annonce qu'il doit m'accompagner là où je voulais aller.

Dans la voiture, il me demande ou je veux aller, je lui dis à Eden. Il s'énerve me disant que ça n'existe pas, mais au fond de moi, je sais que ça existe, et si ça n'existe vraiment pas, nous le construirons, quoiqu'il en soit j'avais mes amis là-bas, j'arrive à le faire craquer,
et nous roulons en cette direction. Cinq heure plus tard, il s'endort au volant, discrètement, je prend sa place et me met à conduire. J'étais observatrice, et je l'avais regardé faire. Nous arrivons enfin, et je revois enfin mes amis, je laisse Logan dormir un peu dans la voiture et lorsqu'il se réveille, je lui dis de grimper les montagnes avec moi. Il s'exécute, mais tombe dans les pommes avant d'attendre le sommet. Avec l'ingéniosité de Rictor et de Rebecca nous arrivons à le faire monter. Ils le soignent, du moins ils essaient.

Dans deux jours, c'était le départ, nous étions au complet. Du moins, tous les survivants étaient là. Logan se réveille la veille du départ et m'informe qu'il ne viendra pas avec moi et que nous devrions partir maintenant, mais Rictor est têtu, et moi vexé qu'il ne veuille pas venir avec nous. Nous partons quand Rictor nous dit que c'est le moment, Logan était resté au camp, et très vite dans la forêt nous sommes pris en chasse par le groupe Transigen. Nous courrons vers la frontière, mais ils arrivent à en tuer certains d'entre nous, bien que certains d'entre nous arrivent à les tuer.

Cependant, je reconnais un cri entre mille, et celui de Logan arrive, faisant un carnage. Je retrouve le sourire et l'aide. Il me donne une consigne, celle de me laisser attraper et d'attendre son signal. Je m'exécute. J'étais à coté de Rictor et Rebecca quand Logan se pointe, fatigué et très affaiblit. Se tenant face à Zander. Suite à un échange vocal, Logan pointe son arme sur le scientifique et lui flingue. Je saute sur Donald Pierce alors que mes amis s'en occupent, je vois x-24 qui est littéralement en train de tuer Logan. Le plaçant sur une pointe en bois, x-24 allait couper la tête de Logan, quand j'attrape la balle en Adamantium que m'avait donné Logan en souvenir de lui, et son arme. Je le charge, et tire sur x-24 sans réfléchir. X-24 s'écroule, fier de moi, je cours vers Logan. Il m'annonce que je suis quelqu'un de bien et que je ferai de grande chose, je pleure toutes les larmes de mon corps, serrant sa main. Prise de colère, je tente de couper la pointe en bois du tronc d'arbre, mais je n'y arrive pas, et je finis par l'appeler papa, alors qu'il ferme les yeux un sourire aux lèvres.  

J'avais trouvé un père que je venais de perdre. La balle en Adamantium était tombé non loin de x-24, je la récupère et la met dans ma poche, aujourd'hui, cette balle est un pendentif sur mon collier.

Nous enterrons Logan, un événement dur pour moi. Nous avons fait une croix chrétienne, mais juste avant de partir, je tourne cette crois, de manière à ce que sa fasse un X. C'est un hommage à ma manière. Nous reprenons la route, tranquillement cette fois.

Nous trouvons Eden, un refuge. Nous nous y installons, bien que nous soyons plus que six. Rictor, Delilah, Rebecca, Bobby, Charlotte et moi-même. J'ai vu l'évolution du projet Eden.
Hoston était un grand homme à mon sens qui avait compris beaucoup de chose. J'ai fais la suite de mon parcours en tant qu'étudiante ici. Je me suis fait d'autres amis et surtout une place important dans l'institut Xavier pour jeune délinquant, du moins c'est le nom qu'Hoston lui avait donné avant de laisser sa place de Gerant à S.A.M. Aujourd'hui je suis à Banff, dans la fraternité mixte Wolverine, un honneur pour moi, d'autant plus que je suis reconnue comme leur leader. Je m'amuse à prévoir quelques bizutages, c'est assez marrant, et puis faut bien faire ses preuves, pour être digne de rentrer dans ma fraternité, mon père n'était pas n'importe qui.

Je fais également parti de l'élite novice, mon nom de code est Wolverine. Simple à retenir, et honorable à mon père. Je sais que je peux sauver d'autres mutants, je suis résistante mentalement comme physiquement, ils ont besoin de moi, autant que les x-men avaient besoin de mon père.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eden :: Personnages disparus :: Laura Howlett-
Sauter vers: