Eden


 :: Personnages disparus :: Erika Badeaux Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Erika - Ne sous-estimez pas l'ignorance d'une femme

Invité
Invité
Ven 14 Avr - 13:39
Invité

Erika Badeaux

I'm untouchable darkness, a dirty black river to get you through this. In the mouth of madness, down in the darkness


Nom : Badeaux
Prénom : Erika
Âge : 35 ans
Date de naissance : 2 juin 2004
Situation familiale : Complexe. Père ne connaissant pas son existence et mort dans la Grande Guerre, mère assassinée. Élevée à partir de 13 ans par un agent de police qu'elle n'a jamais considéré comme un père. N'ayant plus de contact avec celui-ci, elle est bel et bien seule et ce n'est pas pour lui déplaire.
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Descendant de / Génération / Héritage de quel pouvoir si pouvoir il y a : Daredevil et Elektra ○ Fille ○ Hypnose et Télépathie
Groupe : Civils
Avatar : Deborah Ann Woll

Anecdotes
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

Caractère

Tu me regardes d'une drôle de manière. Je n'aime pas ça. Tu me rappelles un insecte insignifiant aux yeux globuleux et au regard perdu. Tu empestes l'alcool, je veux le sentir. Tes collègues sont peut-être trop professionnels pour te faire la remarque, mais pas moi. Tu le sais très bien, et je sais que tu le sais. Je commence à jouer avec une de mes mèches rousses. Ça aussi, tu le sais; que je ne suis pas rousse de naissance. Tu connais tout de moi. Ou presque.

- Qu'as-tu fait encore Erika?

Mes yeux se posent sur ton badge d'inspecteur. Nous sommes au poste de police de notre petite ville grotesque et je suis assise dans une salle d'interrogation. Pourquoi est-ce toujours toi qui viens me voir ? N'est-ce pas un conflit d'intérêts? Tu es un vieux de la vieille qui m'a vu grandir dans cette ville pourrie et défraichie. Tu es celui qui m'a trouvé lorsque je me suis enfuie à mes 13 ans. Tu es celui qui a convaincu le jury de ne pas m'enfermer dans un asile. Tu as cru que tu pouvais m'aider. Oui, tu as été bien innocent. Et je crois qu'un de ses jours, je devrai remercié cette innocence sans laquel je n'aurais jamais été libre de mes gestes. Mais tu sais très bien que je ne suis pas vraiment une femme qui sait remercier. Ce mot roule sur ma langue et mes pensées. J'ai été programmée à avoir la laideur en ce bas monde et mes années passées dans ta demeure n'ont rien changé à cela. Je suis consciente que tu es dépassé par mon comportement, mais c'est aussi ton erreur d'avoir appris à m'aimer. Tu n'aurais pas dû ouvrir ton coeur ainsi. C'est une des leçons que la vie m'a apprise. Ne laisse personne briser tes barrières. J'ai brisé les tiennes, et c'est pour cela que tu bois.

Oh, tu sais... Comme d'habitude.

Tu grimaces. Je sais que tu n'aimes pas cela lorsque j'utilise mon don de télépathie pour te répondre. Mais tu sais aussi que j'ouvre rarement la bouche pour prendre la parole. Tu m'as appris à utiliser mon don seulement sur les personnes qui en était conscient afin de ne pas me faire démasquer, alors tu ne peux pas m'en vouloir de l'utiliser à ma guise avec toi. J'aime voir cette expression d'incompréhension sur ton visage. Tu tentes de voir un raisonnement dans mes actions alors que tu ne devrais pas. Ni la justice, ni les lois, ni même la mort n'a de sens pour moi. J'agis selon la logique et non selon des désirs. Mais tu as raison, parfois, je tente de ressentir des émotions. Il m'arrive même de rire. Et le son de ma voix me perturbe lorsque cela arrive.

- Comme d'habitude ? Tu as sonné l'alarme d'incendie dans la bibliothèque municipale et mis la moitié des colonnes en feu?!?

Je soupire. Un des rares bruits qui perce mes lèvres de temps à autre.

Ouais, mais pas dans cet ordre. J'ai mis le feu, puis l'alarme s'est déclenchée elle-même.

Je suis très pointilleuse sur les détails. Sur l'ordre. Maniaque de l'ordre et de la propreté. Tu te penches légèrement vers moi, mine de rien, tu es inquiet. Est-ce pour moi ou bien pour la fourniture que tu t'inquiètes cette fois-ci? Tu chuchotes. C'est rare.

- Mais pourquoi Erika !


Ce n'est pas une question à proprement parler. Tu connais la réponse, mais j'ai besoin de te répondre. J'inspire longuement. Cependant, chaque fois que tu me demandes ''pourquoi'', je réalise cependant à quel point nos modes de pensées divergent l'un de l'autre.

Parce que je voulais compter leur temps de réaction. Et puis, du papier brûlé, ça a une odeur étrange.

Tu fermes les yeux, passant une main dans tes cheveux échevelés par ton manque d'hygiène dû aux heures excessifs que tu passes au bureau. Je ne te dirai pas assez souvent de te placer les cheveux le matin avant de partir.

- Une odeur que tu aimes, oui.


Non, je ne sais pas aimer. Tu le sais. Placer ce mot pour traduire mes pensées serait de trahir mon raisonnement. Mais il est vrai que j'avais une certaine envie aujourd'hui, celle de voir la peur dans leurs yeux à nouveau. La souffrance me fascine. La terreur me fait vibrer. Elle m'excite sexuellement.

Ce soir-là, tu me ramènes à la maison. Comme à chaque fois depuis que je suis débarquée dans ta vie. Regrettes-tu de m'avoir hébergé finalement? Et pourquoi, alors que j'ai 25 ans, tu me laisses encore vivre chez toi?

black pumpkin




Derrière l'écran
Pseudo : écrire ici
Prénom : écrire ici
Âge : écrire ici
Pays : écrire ici
Fréquence de connexion : écrire ici
Inventé ou scénario : écrire ici
Commentaires : écrire ici
black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Ven 14 Avr - 13:41
Invité

Histoire




Cette journée, je m'en rappelle encore très bien. Tu sais à quel point j'ai tendance à me rappeler des petits détails sans importance. La pluie, le bruti du tonnerre qui fait vibrer les murs de notre maison modeste, tout de cette soirée est encore frais dans ma mémoire. Tu étais couché; j'étais encore debout à m'émerveiller devant les reflets brillants dans le ciel. Vers 2h00 du matin, alors que j'étais couchée au sol de notre patio, couverte d'eau, contemplant le ciel nuageux et déchiré par les cieux. Crois-tu que les dieux existent? Zeus devait être vraiment énervé ce soir-là. Peut-être savait-il que ses méchants monsieurs allaient venir m'enlever à ta charmante demeure?

Au lendemain, lorsque tu t'éveilles, je ne suis plus là. Une petite note est déposée sur la table de cuisine, et tu peux y lire ceci

'' Ne tentez pas de la retrouver, ou elle ne reviendra pas en vie - J.''

Signé J. Cela t'a obsédé pendant plusieurs années, je le sais. Je pouvai le sentir, malgré la distance entre nous. J'avais de la peine pour toi, tu sais. Je ne voulais pas que tu croules sous l'alcool, pas encore. Tu sais, ils m'ont fait de drôles de choses, ces monsieurs. Ils m'ont gardé enfermé dans une chambre semblable à une maison de poupée, avec des meubles trop parfaits et impécables. Parfois, ils venaient me voir pour me forcer à utiliser mon pouvoir. Ils m'ont fait torturer des gens pour en soutirer des informations. Ils m'ont torturé, moi aussi. Je ne veux pas que tu saches tout cela, mais tu sais... J'avais mal. Très mal. Et lorsque je les supppliais d'arrêter, lorsque je voulais les détruire de mes petites mains pour que cette douleur cesse, ils ne faisaient qu'accentuer ma douleur.

Je ne sais pas combien de temps je suis restée ainsi. Le temps passe très lentement lorsqu'on est enfermé dans une petite pièce mal illuminée. Parfois, je criais. Parfois, je frappais les murs. Mais rien à faire, je ne pouvais pas sortir. Jusqu'à ce fameux jour. C'était la première fois depuis quelques jours que j'avais le droit de sortir de ma prison en poupée, et j'ai catégoriquement refusé d'utiliser mon pouvoir sans avoir le droit à une douche avant. N'ayant pas aimé ma négociation, il a décidé de se venger sur moi. Pour la première fois, il était très fâché. Les monsieurs n'ont pas aimé mon arrogance, alors ils m'ont punis. J'ai été attachée, frappée, dénudée, humiliée. Mais au fond, cela ne me dérangait pas vraiment. J'avais eu ce que je voulais; une petite rébellion subtile mais bien présente. Si je pouvais faire en sorte qu'ils s'entretuent, peut-être que je pourrais sortir enfin d'ici et te retrouver. Mais tu vois, je n'ai pas eu besoin de le faire. Quelqu'un d'autre s'en est chargé à ma place. Lorsqu'il est arrivé, et que les éclairs ont déchiré la noirceur des lieux, j'ai compris qui il était. Il était mon petit dieu à moi, mon petit ange déchu qui avait été envoyé pour s'occuper de moi. Ne t'en fait pas, tu peux lui faire confiance. Après m'avoir libéré, il a tenté de me convaincre de quitter. Il a tenté de me convaincre de revenir vers toi, mais je ne pouvais plus. Comment aurais-je pu le quitter, alors que je l'ai enfin trouvé? Tu vois, il est gentil avec moi. Pas comme ses vilains monsieurs. Il les a tué, c'est bien non? Il n'est pas vraiment vilaine, tu sais. Et puis, son papa il tuait des méchants aussi, comme toi! Il m'a même donné un ourson, une fois! T'as vu? Un ourson! Je reviendrai te voir, c'est promis. Mais avant, laisse moi avoir un peu de plaisir. Tu sais, le feu c'est beau. Tu as raison. J'aime la senteur du papier brûlé. J'aime voir les flammes s'emparer de tout, cracher leur jet pour réduire au néant les traces d'une quelconque existence. Tony m'interdit de le faire, mais je sais qu'il va me pardonner si j'y mets le feu. La bibliothèque, tu te souviens? J'aime la senteur du papier qui brûle.  

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Ven 14 Avr - 16:41
Invité
Grouuut !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mar 23 Mai - 9:26
Invité
:cheers: ☀ Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mar 25 Juil - 16:17
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rebecca Jones
Élite Novice
« La victoire, c'est de continuer à se battre »
Messages : 271
dollars : 1737
Avatar : Ashley Benson
Sous-groupes : Elite Novice
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 26 Juil - 4:22
Bienvenue !!!!

Depuis le temps je comprends que tu sois contente d'avoir fini ! Par contre, tu as oublié les anecdotes et la partie "Derrière l'écran"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eliott Matthews
Co-Leader de l'Élite Novice
« La victoire, c'est de continuer à se battre »
Messages : 233
dollars : 1019
Avatar : Daniel Sharman
Multi-comptes : Abigail - Jessy - Scott - Jason - Valen - Erika - Arthur
Sous-groupes : Élite novice
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 26 Juil - 12:39
Ohh me faire reprendre par un membre, cest bien xD

C'est Eliott au passage :) j'ai beaucoup bloqué sur Erika x')
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rebecca Jones
Élite Novice
« La victoire, c'est de continuer à se battre »
Messages : 271
dollars : 1737
Avatar : Ashley Benson
Sous-groupes : Elite Novice
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 26 Juil - 18:57
Ah ah ah je suis désolée

Ça arrive à tout le monde les blocages !

Par contre j'ai la loose de reprendre mon supérieur de l'élite novice x)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Ven 28 Juil - 4:24
Invité
ELIOTT TOUCHE PAS A MA BECKY

Je te valide, elle est parfaite
Revenir en haut Aller en bas
avatar
S.A.M
Admin
Messages : 127
dollars : 647
Avatar : Rami Malek
Sous-groupes : Simulation Artificielle Mobile
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 28 Juil - 4:30

Bienvenue!


Bienvenue à Eden, Erika Badeaux.

J’espère que vous vous sentirez en sécurité dans l'enceinte de cette institut. Votre futur est maintenant entre vos mains.

L’extérieur est dangereux, il va de soi. Mais parmi nous, vous pourrez vous préparez au pire.

À partir de maintenant, vous faites partie des Civil. Sois sage !

N’oubliez pas d’aller créer votre fiche de liens et de vous recensez dans les registres.

Bienvenue dans votre sous-forum. C'est ici que se trouve votre fiche de présentation. C'est également ici que vous posterez votre fiche de liens et votre fiche de RP !

Si vous avez besoin d'aide pour vous trouver des contacts dans un but quelconque, les admins se feront un plaisir de regarder quels personnages pourraient avoir des affinités avec vous.

Le flood vous est aussi ouvert pour des moments de détente et de rigolade.

Nous vous souhaitons un beau séjour parmi nous, et nous espérons que vous vous plairez ici.

S.A.M

Awful pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eden :: Personnages disparus :: Erika Badeaux-
Sauter vers: